La Russie, de nouveau premier producteur mondial de pétrole

La Russie, de nouveau premier producteur mondial de pétrole

0
PARTAGER

En décembre 2016, la Russie a repris sa place de premier producteur mondial de pétrole brut, devançant ainsi l’Arabie Saoudite, l’Irak, la Chine et les USA.
En effet, selon Joint Organisations Data Initiative (Initiative commune sur les données pétrolières), la Russie est parvenue à extraire 10.49 millions de barils de pétrole brut par jour, devançant ainsi l’Arabie Saoudite qui arrive à la seconde place avec 10.46 barils par jour. Ces informations recueillis par JODI (selon Joint Organisations Data Initiative) ont été rapportés par l’agence Bloomberg.
Il faudrait toutefois rappeler que ces exploits sont effectués dans le cadre de l’accord des 24 grandes nations productrices de pétrole et qui se sont engagées à réduire leur production quotidienne. L’accord représente une première depuis 2001, lors duquel les producteurs mondiaux de pétrole ont opté pour la réduction de la production en faveur de la stabilisation des prix. La Russie a alors profité de ce contexte particulier. Elle est parvenue à dépasser pour la première fois l’Arabie Saoudite, chose qui n’est pas arrivée depuis mars 2016. Les Etats-Unis d’Amérique, arrivent quant à eux à la troisième place.
A cause de plusieurs facteurs, les exportations de pétrole au Proche-Orient ont diminué considérablement, de 8.26 à 8 millions de barils en décembre, représentant durant le mois de novembre un chiffre record depuis mai 2003.
Rappelons enfin qu’une rencontre des pays composant l’OPEP s’est tenue le 30 novembre 2016 afin de signer la réduction de la production pétrolière de 1.2 million de barils par jour pour une durée de six mois. L’accord a été signé le 10 décembre et il s’applique aussi sur les pays hors OPEP, il est entré en vigueur le 1er janvier 2017.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire