Image : FTDES

La société civile réaffirme l’urgence de soutenir la justice transitionnelle

Quelque 45 organisations et associations de la société civile tunisienne ont réaffirmé vendredi, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de la torture, l’urgence de soutenir la justice transitionnelle en Tunisie, plus de neuf ans après la révolution.

Dans une déclaration commune publiée à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de la torture, célébrée le 26 juin, les associations signataires de cet appel précisent que rendre justice aux victimes signifie rendre justice au peuple tunisien à la lumière de sa tumultueuse histoire. Pour la société civile tunisienne, l’avenir d’un pays « ne peut se construire sur l’oubli et l’impunité ».

بلاغ صحفي بمناسبة اليوم العالمي لمساندة مع ضحايا التعذيب 26 جوان 2020

Publiée par Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux sur Vendredi 26 juin 2020

Le groupe des associations signataires, qui comprend notamment le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES), la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH) ou encore l’Organisation mondiale contre la torture en Tunisie (OMCT), considère en outre que reconnaître les torts, établir la responsabilité et accorder des réparations aux victimes est essentiel pour parvenir à parachever le processus toujours complexe de réconciliation nationale.

« Comprendre les violations du passé afin de prendre des mesures pour éviter qu’elles ne se reproduisent et pour pouvoir tourner la page et en ouvrir une nouvelle » est une étape indispensable dans l’histoire d’un peuple qui a connu la répression et la division, souligne aussi le communiqué.

Reconnaissant que la justice transitionnelle progresse en Tunisie – les organisations signataires ont salué la publication du rapport de l’Instance Vérité et Dignité au Journal Officiel de la République tunisienne et rappellent que les audiences se succèdent devant les chambres spécialisées – le communiqué souligne néanmoins les « obstacles procéduraux et politiques » entravant les procès. A ce jour, « aucun jugement n’a encore été rendu », indiquent ainsi les associations. Et à l’image du piétinement de la justice transitionnelle, les pratiques tortionnaires connaissent également un bilan « en demi-teinte ».

Programme de mobilisation

Pour ce réseau d’associations, la violence institutionnelle persiste et « continue de bénéficier d’une solide impunité témoignant de l’absence d’une véritable volonté politique de poursuivre les crimes de torture et les mauvais traitements ».

Le groupe associatif compte ainsi, dans le cadre du programme d’action qu’il a établi pour célébrer cette journée de soutien aux victimes de la torture, assurer la publication en ligne de la base de données juridique de l’INPT-OMCT, sur le nouveau site web de l’OMCT. Et annonce l’organisation par l’INPT (Instance nationale pour la prévention de la torture), aujourd’hui 26 juin à l’hôtel Movenpick Berges du Lac, d’un atelier de réflexion autour des informations relatives aux détenus. L’événement est organisé en partenariat avec, notamment, EuroMed Droits et le centre Al-Kawakibi Democracy Transition.

Organisations signataires

La Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme
Organisation Contre la Torture en Tunisie
Organisation du Martyr de la Liberté Nabil Barkati, Dhekra wa wafa
Observatoire tunisien des lieux de détentions.
Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux.
L’association des Magistrats Tunisiens.
Organisation Mondial Contre la Torture
Coalition nationale tunisienne contre la peine de mort
Coordination nationale indépendante pour la justice transitionnelle.
Insaf Pour Les Anciens MilItaires.
AL-Karama :la voix des victimes‎
Association Tunisienne pour les Nations Unies.
No Peace Without Justice.
Avocats Sans Frontières.
EuroMed Droits / Réseau Euro-Méditerranéen des Droits Humains.
International Alert.
La Ligue des Electrices Tunisiennes
Association tunisienne de défense des libertés individuelles.
Réseau tunisien pour la justice transitionnelle.
Association Mnemty
Association Tahaddi
Association Création et Créativité pour le Développement et l’Embauche.
L’Observatoire National pour la Défense du Caractère Civile de l’Etat.
Initiative Mawjoudin pour l’égalité.
Association histoire et mémoire pour liberté
Association pour la promotion du droit à la différence.
Al Bawsala.
Association IBSAR pour culture et loisirs les mal et non-voyants
We Love Bizerte.
Association Tunisienne de l’Action Culturelle.
La Ligue des Électrices Tunisiennes.
L’association tunisienne des études sur le genre.
Association du développement et des études stratégiques de Medenine.
Association Tunisienne de Prévention Positive (ATP+).
L’association pour le développement durable et coopération internationale de Zarzis.
Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement.
Association Joussour de citoyenneté.
Association Chapitre II.
Association L’ART RUE.
Association Citoyenneté, Développement, Cultures & Migrations Des Deux Rives
Association Arts et Cultures des deux Rives
Association Création et Créativité pour le Développement et l’Embauche
Observatoire tunisien des lieux de détentions
Association histoire et mémoire pour la liberté
Association Tunisienne de l’Action Culturelle

N.B.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer