EPPM

Tunisie : 30 000 barils de plus pour la société tunisienne EPPM en Irak

La compagnie tunisienne EPPM (Engineering Procurement & Project Management) a annoncé hier soir avoir « relevé le défi » de l’augmentation de la production de 30 000 barils du deuxième plus grand champ pétrolier d’Irak.

La compagnie a également fait savoir, à travers sa page Facebook, l’achèvement « avec succès » et « avant l’heure » de la première phase de son projet de développement du champ West Qurna-2 situé à Bassorah et classé deuxième plus grand gisement de pétrole au monde, conformément aux normes et spécifications internationales.

Une performance qui incité la société russe Lukoil, plus grand producteur russe de pétrole, à renouveler sa confiance à l’égard des ingénieurs tunisiens, dont l’expertise est désormais reconnue, en signant un nouveau contrat avec EPPM en vertu duquel l’entreprise tunisienne sera « challengée » dans l’achèvement de « tâches plus complexes en termes de technologie », explique encore EPPM sur sa page Facebook.

Le gisement West Qurna-2, situé dans le sud de l’Irak, dispose de réserves récupérables estimées à 14 milliards de barils.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer