ANAVA

La startup tunisienne ANAVA a été choisie par l’accélérateur américain Y Combinator pour un programme de mentorat

Agé de 24 ans, Skander Ben Hamda est le fondateur de la startup ANAVA qui repose sur le concept de matchmaking sportif. Sur les ondes d’Express FM ce matin, le jeune entrepreneur a annoncé que le programme Startup School 2018 de Y Combinator, accélérateur américain de startups connu pour avoir financé Airbnb, Scribd, Dropbox ou encore Reddit, l’accueillera à San Francisco après que sa candidature pour intégrer le programme a été admise. Le jeune homme se rendra aujourd’hui même dans la ville californienne pour un séjour de deux mois durant lequel l’entreprise américaine de financement précoce de startups lui délivrera, ainsi qu’à d’autres, un programme de mentorat de haut niveau.

Pour faire comprendre le concept de son projet, le jeune homme a expliqué que son application, dédiée surtout aux passionnés de sport, servira aux « gens qui ont envie de jouer au tennis, au basket, au golf, au foot ou de faire du footing ou une sortie en vélo » mais qui n’ont pas d’accompagnateurs pour le faire. La solution ANAVA, en plus d’intégrer un système de notations et de jeux, leur permettra ainsi de trouver des groupes de personnes ayant fait part de la même volonté. « C’est là-dessus que j’ai positionné le challenge de mon projet », a-t-il expliqué à la radio tunisienne.

Le projet de l’application devrait être finalisé en octobre 2018 à l’issue du programme de mentorat intensif proposé par Y Combinator.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer