La Syrie et la Russie seraient responsables des frappes contre un hôpital...

La Syrie et la Russie seraient responsables des frappes contre un hôpital selon Forensic

0
PARTAGER

Selon Forensic, qui a analysé un ensemble d’images filmées lors des bombardements le 15 février 2016 sur un hôpital à Marat Al-Numan en Syrie, la Russie et le régime de Bachar Assad ont effectué les frappes aériennes sur un groupement de médecins. Forensic a aussi travaillé avec des éléments du terrain transmis par l’Armée syrienne libre (ASL) et envoyé l’ensemble du rapport à Médecins sans frontières.

Le président de Médecins Sans Frontière France, Mégo Terzian déclare que l’hypothèse n’est pas sûre à 100% et qu’elle n’aiderait pas à obtenir justice, mais « c’est mieux que rien », a-t-elle dit puisqu’il servait à dénoncer les responsables.

De leur côté, le régime syrien et Moscou démentent avoir mené des frappes aériennes sur des centres médicaux.
Le 3 mai 2016, une résolution du Conseil de sécurité visant à protéger les personnels et les installations médicales durant les conflits a été adoptée. La résolution n’a pas été respecté et les hôpitaux de Médecins Sans Frontières ont subi des nouvelles frappes au Yémen et en Syrie.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire