La Tunisie, élue l’une des nations africaines les plus prometteuses au monde

La Tunisie, élue l’une des nations africaines les plus prometteuses au monde

0
PARTAGER

Selon le « Critical Thniking Hub », un programme mondial lancé par Human Science Lab, la Tunisie fait partie du groupe restreint composé de cinq pays au total, et qui ont en commun de susciter par leur potentiel l’intérêt mondial en étant au « centre de la réflexion critique » et de participer ainsi au « Projet de réflexion critique mondiale ».

A côté de la Tunisie, figure les puissances traditionnelles africaines, à savoir l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Nigéria et le Maroc. Basé à Londres, HSL (Human Science Lab) a monté le projet ambitieux de Global Critical Thinking, en comptant sur le soutien de plusieurs organisations internationales. Le projet consiste à identifier les pays de tous les continents possédant le potentiel d’émergence de pôles de réflexion critique et de les habiliter avec l’appui de la connaissance et de la sensibilisation pour diriger le mouvement de «réflexion critique».

Par ailleurs, la sélection pointilleuse de ces pays passe par un panel international de cinq indicateurs principaux qui sont : le profil de développement humain, le profil démographique, l’indice de l’éducation, l’indice d’innovation et l’espace de réflexion critique fourni par chaque pays.

Pour monter ce projet, HSL est parti d’une idée très simple, c’est que la pensée critique a été et sera la clé de toutes les innovations humaines en étant la force motrice de toutes les réalisations. Toutefois, cette pensée est menacée. Comme il a été largement observé et enregistré, il y a une baisse générale de la pensée critique dans le monde entier et qui touche profondément toute la communauté internationale. Une telle tendance présente avec tant de force pourrait entraver le rythme des progrès scientifiques et technologiques et par extension, nuire à la subsistance d’une société prospère et saine.

Ainsi, le projet Global Critical Thinking est fondé pour contrer cette baisse du potentiel critique et répondre à cette préoccupation à un niveau soutenu et à l’échelle mondiale. Hormis la recherche et le développement liés à la pensée critique, GCT tend à engager les pays à lancer des réformes dans leur système éducatif actuel et à déclencher un mouvement mondial de «réflexion critique» à travers l’élaboration et l’amélioration de centres de réflexion critique sur tous les continents.

Etre sélectionné par le Human Science Lab (HSL) qui est un centre mondial pour la recherche de pointe, constitue pour la Tunisie l’occasion de s’imposer davantage sur le plan international en tant que démocratie émergente et un pays ou la liberté de penser et de critiquer a motivé sa révolution pacifique. Ainsi, elle suscite doublement l’intérêt à l’échelle mondiale en tant que seul pays arabe en véritable processus démocratique et seul pays africain à avoir fondé sa force sur un mouvement social et intellectuel en permanente ébullition. La Tunisie n’a en effet ni les richesses du Nigéria ou de l’Afrique du Sud, ni la masse démographique de l’Egypte.
Rappelons enfin que HSL enquête justement sur l’aspect évolutif, biologique et comportemental des espèces humaines en vue d’enrichir la vie sur terre. Il est situé à Londres et à Oxfordshire et est surtout connu pour sa recherche pionnière sur la cognition humaine, la pensée critique, l’intelligence, le leadership et le bien-être.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire