Soudan

La Tunisie exprime l’espoir d’une transition pacifique du pouvoir au Soudan

Dans un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, la Tunisie a exprimé l’espoir d’une transition pacifique du pouvoir au Soudan, qui réponde aux aspirations légitimes du peuple soudanais pour la liberté, la démocratie et le développement.
Suivant avec grand intérêt l’évolution de la situation au Soudan, la Tunisie a souligné sa confiance en la capacité du peuple frère soudanais à surmonter cette étape délicate de son histoire, dans la sécurité et la stabilité.
La même source a indiqué qu’il était «primordial de respecter la volonté du peuple soudanais ainsi que ses choix et ambitions pour un avenir meilleur, réaffirmant «les liens fraternels et historiques solides qui unissent la Tunisie et le Soudan, l’importance de maintenir la stabilité de ce pays frère et son unité nationale ».
Lors d’une déclaration diffusée jeudi par la télévision publique officielle, le ministre soudanais de la Défense a annoncé « l’éradication du régime » et la garde à vue du président Omar Al-Bashir « dans un lieu sûr ».
Le ministre a également annoncé la suspension de la Constitution, la déclaration de l’état d’urgence pendant trois mois et la formation d’un conseil militaire chargé de gérer le pays pendant une période transitoire de deux ans à l’issue des élections auront lieu.
Les Forces armées soudanaises ont annoncé également un cessez-le-feu total dans tout le Soudan. L’institution présidentielle ainsi que le Conseil national des ministres ont été dissouts et les vice-ministres ont été chargés d’expédier les affaires courantes.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer