La Tunisie, la Turquie et le Sénégal condamnent le génocide des musulmans...

La Tunisie, la Turquie et le Sénégal condamnent le génocide des musulmans Rohingya et un rassemblement protestataire est prévu à Tunis

0
PARTAGER

Avec le Sénégal et la Turquie et d’autres pays, qui ont appelé la communauté internationale via la voix de leurs présidents respectifs à «mettre fin à la situation tragique et grave que vit la minorité musulmane des Rohingyas opprimée», la Tunisie a dénoncé avec force les massacres des musulmans du Myanmar.

En effet, selon la TAP, le ministre tunisien des Affaires étrangères a appelé dans une déclaration faite en début de semaine la communauté internationale, les Nations Unies et les organismes de défense des droits de l’homme à prendre toutes les mesures pour faire pression sur le gouvernement de Myanmar et garantir les droits de la minorité Rohingya, à commencer par le droit à la vie.

Le ministre a également appelé à intervenir au plus vite pour protéger les musulmans Rohingya d’un génocide ethnique et fournir l’aide humanitaire aux milliers qui fuient dans des conditions difficiles la terreur vers le Bangladesh.

Rappelons que depuis le 25 août 2017, plus de 400 personnes de la minorité Rohingya ont perdu la vie en plus de centaines de blessés. D’après l’ONU, 27.000 personnes ont fui vers le Bangladesh à cause des persécutions continues dans le pays d’Asie du Sud-Est à majorité bouddhiste.Le Secrétaire Général des Nations Unies vient d’ailleurs de lancer un appel aux autorités du Myanmar pour faire arrêter ces persécutions et donner à la communauté musulmane du pays ses droits nationaux.Ces autorités de leur côté nient en bloc ces accusations,qui ne cessent de prendre de l’ampleur, y voyant une » campagne malveillante » dirigée contre le pays.

Par ailleurs, la société civile tunisienne organisera dimanche 10 septembre 2017, un rassemblement à 10h à Tunis pour dénoncer le génocide. Le rassemblement aura lieu à l’Avenue Habib Bourguiba.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire