terroriste

L’Algérie et le Maroc fustigent l’attentat-terroriste en Tunisie

Après l’opération terroriste survenue lundi au centre ville de Tunis, les réactions de la diplomatie étrangère ne se sont pas fait attendre. Après l’Union européenne, c’est au tour de nos voisins algériens et  marocains de condamner cette attaque terroriste.

L’Algérie a fustigé mardi, l’attentat-terroriste qui a pris pour cible lundi un véhicule de la police à l’avenue Habib Bourguiba.

Le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Ben Ali Cherif a réaffirmé la totale solidarité de l’Algérie avec la Tunisie et son engagement à se tenir à ses côtés face à ce phénomène odieux, selon l’agence de presse algérienne (APS).

« De tels actes terroristes ne peuvent que montrer que le terrorisme a perdu tous ses enjeux et épuisé tout espoir de déstabiliser la Tunisie « , a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « L’Algérie est confiante que la Tunisie, forte de ses institutions et de la cohésion de son peuple, est capable de relever le défi et de venir à bout du terrorisme ».

De son coté, le Roi Mohammed VI du Maroc a adressé un message de solidarité et de compassion au président de la république tunisienne, Béji Caïd Essebsi, « suite à l’attaque terroriste odieuse qui a visé lundi le centre ville de Tunis, faisant plusieurs blessés », rapporte mardi l’agence MAP.

Le souverain marocain a exprimé, en son nom propre et au nom du peuple marocain, « sa ferme condamnation de cet acte criminel et sa solidarité absolue avec la Tunisie sœur dans sa lutte contre le fléau abject de terrorisme », exprimant « son soutien à toutes les initiatives tunisiennes visant à préserver la sécurité et la stabilité du pays ».

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer