L’Algérie, parmi les 10 premiers pays dont sont originaires des migrants illégaux

L’Algérie, parmi les 10 premiers pays dont sont originaires des migrants illégaux

0
PARTAGER

Selon une étude rendue publique par Frontex, l’agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des États membres de l’Union européenne, le 15 février 2017, parmi les migrants illégaux arrêtés en Europe en 2016, les algériens sont classés 9èmes. Avec 17.272 arrestations, la nationalité algérienne est celle qui a enregistré la plus forte hausse en nombre de migrants arrêtés (16%) après la Syrie (28% de hausse).
Les Algériens se retrouvent parmi des citoyens venus de pays en guerre ou en proie à de graves troubles politiques et sociaux. Le premier pays d’où proviennent ces migrants est l’Afghanistan, suivent l’Iraq, la Syrie, le Maroc, l’Ukraine, l’Erythrée, l’Albanie et le Pakistan. L’Iran se classe en 10éme position.
Parmi les algériens arrêtés, 9494 ont reçu une décision de quitter le territoire avec une hausse de 39% par rapport à 2015. Seuls 2608 ont été rapatriés en Algérie soit une augmentation de 16% comparativement à 2015.
Selon la même étude, près de 500 000 migrants illégaux ont été arrêtés en Europe en 2016.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire