Manbij
© REUTERS / Rodi Said

L’armée syrienne prend possession de Manbij

L’armée syrienne a pris position vendredi à Manbij, annonce son état-major, après l’appel en ce sens des rebelles kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), qui craignent une offensive turque. Les forces gouvernementales promettent dans un communiqué de « garantir la sécurité de tous les citoyens syriens présents (à Manbij) et de tous ceux qui s’y trouvent ».

Les YPG les avaient auparavant invitées à prendre position dans cette localité du nord de la Syrie située à une trentaine de kilomètres à l’ouest de l’Euphrate, où des conseillers militaires américains se sont établis cette année. La milice kurde, que la Turquie considère comme une organisation terroriste étroitement liée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), assure que ses membres ont quitté la ville pour aller combattre les jihadistes de l’Etat islamique dans l’est du pays.

« Nous invitons donc le gouvernement syrien dont nous relevons (…) à dépêcher des forces armées pour prendre possession de ces positions et protéger Manbij des menaces turques », dit-elle dans un communiqué. Cet appel témoigne de l’inquiétude suscitée par le retrait des forces américaines que Donald Trump a annoncé récemment. Les 2000 soldats américains présents en Syrie soutenaient les rebelles des Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance arabo-kurde dont les YPG sont la principale composante.

N.B., avec Reuters

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer