Benzine

Le film tunisien « Benzine » récompensé à Paris

Le cinéma tunisien poursuit sa route vers le succès international. Ce samedi, c’est le film tunisien « Benzine » de la réalisatrice tunisienne Sarra Abidi qui a décroché le prix IMA-TV5 Monde pour le premier long métrage de fiction, lors de la cérémonie de clôture de la première édition du Festival des cinémas arabes de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris. Le film est centré autour d’une question fondamentale aujourd’hui en Tunisie : celui de la crise migratoire et en particulier de la détresse des parents dont les enfants partent au péril de leur vie rejoindre clandestinement les côtes européennes. Interrogée par TAP, Sarra Abidi a dit espérer, à travers ce prix, pouvoir s’assurer une visibilité et « une distribution du film dans les salles de cinéma françaises et européennes ».

Née à Gabès et diplômée de l’Institut des Beaux-Arts de Tunis, d’un Master en documentaire obtenu à Montréal et de l’Institut français de coopération dirigé par la prestigieuse FEMIS, la jeune femme a déjà à son actif deux courts-métrages, Rendez-vous et Le dernier wagon, et un moyen-métrage de 52 minutes intitulé 111, rue de la Poste.

La première édition du Festival des cinémas arabes à l’IMA a marqué le retour de cette grande manifestation au cœur de l’Institut et a permis à des réalisateurs, jeunes et plus confirmés, de 12 pays arabes de présenter leurs films. Dix longs-métrages et 24 courts-métrages ont au total été visionnés par le jury présidé par Faouzi Bensaïdi et composé de Fatima al-Banawi, Jacques Bidou, Amine Bouhafa, Mohamed Hefzy, Salim Kechiouche et Véronique Lange.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer