Le Front populaire

Le Front populaire dénonce l’attitude de l’ambassadeur d’Arabie saoudite

Dans un communiqué paru le 18 juillet, le Front populaire a condamné la décision prise par l’ambassadeur de l’Arabie saoudite en Tunisie de s’opposer à ce que Mbarka Brahmi, députée du Front populaire, fasse partie du groupe d’amitié parlementaire entre la Tunisie et les Etats arabes du Golfe.

Le parti politique de gauche semble avoir été fortement outré par la position du diplomate saoudien, qu’il a qualifiée d’ « étrange » et de « contraire aux règles diplomatiques ».

« Le Front populaire tient à affirmer qu’il condamne et refuse l’ingérence de l’ambassadeur saoudien dans les affaires politiques internes de la Tunisie », lit-on sur le communiqué. Le Front populaire a également appelé le président du Parlement, Mohamed Ennaceur, à adopter une position ferme contre « ce genre de pratiques ».

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer