Le ministre des Affaires étrangères britannique démissionne

Le ministre des Affaires étrangères britannique démissionne

0
PARTAGER

Coup dur pour la première ministre Theresa May. Boris Johnson, ministre des Affaires étrangères britannique , démissionne à son tour ce lundi 9 juillet. L’annonce intervient le lendemain du départ du ministre chargé du Brexit, David Davis. « La première ministre remercie Boris pour son travail », a fait savoir un communiqué du Downing Street. Il a été remplacé mardi 10 juillet par Jeremy Hunt, membre du Parti conservateur. Theresa May a expliqué devant les députés britanniques que « nous sommes en désaccord sur la meilleure manière de mettre à exécution notre engagement commun d’honorer le résultat du référendum » tenu en juin 2016 et au cours duquel les Britanniques se sont prononcés à 51,89% en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

La sortie de ces deux grandes figures du gouvernement seulement neuf mois avant la date effective du Brexit risque d’accentuer la crise politique qui fissure en ce moment la classe politique britannique, déjà divisée sur la question de l’avenir du pays post-Brexit.

De son côté, Donald Tusk, président du Conseil européen, a dit ironiquement « regretter » de ne pas voir le processus de sortie du Royaume-Uni de l’UE s’envoler avec le départ des ministres David Davis et Boris Johnson, tous deux farouchement favorables au Brexit.

Les marchés financiers ont eux aussi exprimé leurs « craintes » face à la déstabilisation politique en perspective provoquée par ces démissions à répétition. Indicateur révélateur de la confiance des marchés vis-à-vis de l’économie britannique, la livre sterling a immédiatement décroché après l’annonce de la démission de Boris Johnson.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire