Le ministre tunisien de l’Education effectue une visite officielle à WISE

Le ministre tunisien de l’Education effectue une visite officielle à WISE

0
PARTAGER

Dans le cadre d’une coopération permanente entre les institutions éducatives tunisiennes et le Sommet Mondial de l’innovation pour l’Education (WISE), le ministre tunisien de l’Education Néji Jalloul a effectué récemment une visite officielle au Qatar.
En effet, le ministre tunisien est allé accompagné de l’ambassadeur tunisien au Qatar, Salah Sahli ainsi que de hauts responsables tunisiens et qataris. La visite a également inclue des meetings avec les responsables au sein de WISE, une visite à Education City et une conférence ouverte au publique qui a eu lieu à l’Université de Georgetown au Qatar.
Rappelons qu’en mai 2016, le Forum WISE @ Tunis établi sur les fondements du «Dialogue pour l’éducation et la paix» a marqué le début d’une collaboration avec le Qatar dans le secteur de l’éducation, afin de promouvoir un enseignement porté sur le progrès, le développement permanent et les principes de la paix. La Tunisie s’est d’ailleurs distinguée dans cette perspective, surtout après le déclenchement du printemps arabe, en tant que pays en pleine transition démocratique.
Concernant la visite de Néji Jalloul, elle a permis de donner une brève description du système éducatif en Tunisie, avec une note accentuée sur l’historique du pays et son rôle de pont entre l’Est et l’Ouest. Dans ce contexte, le ministre a déclaré que la Tunisie avait adopté ces dernières années une approche universelle des méthodes éducatives, notamment avec la réintroduction des arts et l’amélioration substantielle de la qualité de l’enseignement.
De son côté, Stavros Yiannouka, CEO au sein de WISE, a présenté au ministre une sélection de publications de recherches signé WISE tout en exprimant le désir du sommet mondial de l’innovation de poursuivre ce partenariat fructueux avec la Tunisie. Le CEO a loué par la même occasion les efforts considérables de notre pays et son investissement dans la réforme et l’adaptation du système éducatif aux exigences internationales.
N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire