Le Québec augmentera le nombre de bourses scolaires pour les étudiants tunisiens

Le Québec s’est engagé à augmenter, au profit des étudiants tunisiens, le nombre des bourses d’exemptions des frais de scolarité majorés.

Cet engagement a été formulé à l’occasion d’une rencontre, lundi à Tunis, du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Slim Khalbous avec une délégation Québécoise conduite par Nadine Girault, Ministre des Relations Internationales et de la Francophonie.

Cette rencontre a également porté sur le renouvellement de l’entente entre le Gouvernement du Québec et la Tunisie datant de 2011 et qui expire en 2021 et la conclusion de nouvelles ententes entre les Universités tunisiennes et québécoises.

Les deux parties ont souligné la nécessité de développer la mobilité des doctorants et des chercheurs en Post-doc dans les domaines d’intérêt commun et en particulier les sciences humaines et sociales et l’intelligence artificielle.

Cette rencontre qui s’est tenue en présence de hauts responsables des deux Ministères et de Carol McQueen, ambassadeur du Canada en Tunisie a été l’occasion d’examiner les possibilités d’allègement des procédures de visa pour les étudiants qui effectuent leur projet de fin d’étude au Canada.

Les deux parties ont notamment discuté de l’exploration de l’expérience canadienne en matière d’employabilité des diplômés du Supérieur et de la disposition du Québec à contribuer à la réussite du Sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie qui se tiendra en Tunisie en 2020.

Enfin, cette rencontre a été une occasion de dresser un état des lieux de la coopération universitaire tuniso-canadienne, notamment avec la Province francophone du Québec qui constitue, avec la France, la Roumanie et l’Allemagne, l’une des destinations majeures des étudiants et chercheurs tunisiens.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer