secrétaire d'Etat américain

Le secrétaire d’Etat américain annule sa visite en Corée du Nord à cause d’une lettre « belliqueuse »

Selon le Washington Post, la visite du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo en Corée du Nord prévue le week-end passé a été annulée suite à une lettre de Pyongyang jugée belliqueuse par les autorités américaines.

Le contenu exact de la lettre, signée de la main du général nord-coréen Kim Yong-chol, qui a notamment dirigé le service des renseignements extérieurs du pays, n’a pas été dévoilé. Le chef de la diplomatie américaine a reçu la lettre vendredi et l’a montrée au président américain avant de prendre la décision, conjointement avec M. Trump, d’annuler la visite, a également révélé le quotidien américain lundi soir en citant des responsables américains. Dans le sillage de l’annulation de la visite de M. Pompeo, Donald Trump a précisé sur Twitter que les progrès quant à la dénucléarisation de la Corée du Nord sont jugés insuffisants. « J’ai demandé au secrétaire d’Etat Mike Pompeo de ne pas aller en Corée du Nord, pour le moment, parce que je pense qu’on ne fait pas suffisamment de progrès en ce qui concerne la dénucléarisation de la péninsule coréenne », a tweeté le président américain.

Cette déclaration fait suite à des comptes-rendus indiquant que la Corée du Nord a fait peu voire rien pour démanteler son programme nucléaire, malgré les promesses faites par Kim Jong-un en ce sens lors d’un sommet historique tenu en juin avec le président des Etats-Unis. Donald Trump a également critiqué la Chine, estimant que le pays ne fait pas suffisamment d’efforts pour assurer la dénucléarisation de la péninsule coréenne, mais a laissé la porte ouverte à une future visite de Mike Pompeo à Pyongyang quand la relation économique entre les Etats-Unis et la Chine sera « résolue ».

Avec AFP

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer