Les adieux de Ban Ki Moon à l’Union Africaine

Les adieux de Ban Ki Moon à l’Union Africaine

0
PARTAGER

Ban Ki Moon assistait Samedi 30 janvier dernier pour la dernière fois à un Sommet Africain, en sa qualité de Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, son mandat venant à terme dans quelques mois.
La séance inaugurale du 26ème Sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union Africaine, tenue les 30 et 31 du mois dernier à Addis-Abéba, lui offrait l’occasion de faire ses adieux à l’Union Africaine et non à l’Afrique.
« Pour moi, c’est un moment fort. Addis-Abéba est l’une des trois villes que j’ai souvent visitées en tant que Secrétaire Général. Vous pouvez me retrouver ici l’année prochaine, juste parce que je ne peux pas m’en éloigner. », dit Ban Ki Moon.
Le Secrétaire Général de l’ONU déclare avoir visité au cours des 9 dernières années la plupart des pays du continent où il avait rencontré des dirigeants et des citoyens Africains qui l’avaient fortement inspiré.
Il garde en mémoire le travail accompli par Denis Mukwege à l’hôpital Panzi pour prêter assistance aux femmes, victimes de terribles crimes sexuels.
Il se dit impressionné par les cadres médicaux et paramédicaux qui ont délibérément risqué leur vie pour leurs communautés quand se répandait l’épidémie Ebola. Alors que tout le monde fuyait le virus, ils volaient au secours des populations.
Ban Ki Moon affirme qu’il sera toujours fier d’être aux côtés d’Edmond Tutu pour dénoncer toutes les formes de discrimination et qu’il garde un souvenir ému de l’hommage rendu, avec l’archevêque sud africain, au Président Nelson Mandela. Madiba , souligne t-il, a laissé au monde un legs éternel de courage, d’humanité et de respect mutuel.
Il dit avoir vu  » les merveilles de l’Afrique, des chutes spectaculaires Victoria en Zambie aux champions de la démocratie en Tunisie, la vaillance des Africains veillant au maintien de la paix ainsi que le succès des leaders africains démocratiquement élus ».
Propos protocolaires ou témoignage d’une sincère affection pour l’Afrique?
En fait, beaucoup reconnaissent à Ban Ki Moon son intérêt, et son engagement pour les causes de l’Afrique et notamment sa foi dans un avenir meilleur du continent, en dépit de tous les problèmes et les crises qui sont les siens.
A.H.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire