Les Emirats arabes unis s’offrent une nouvelle base navale au Somaliland

Les Emirats arabes unis s’offrent une nouvelle base navale au Somaliland

0
PARTAGER

Occupant déjà une baseen Érythrée, les Émirats arabes unis (EAU) ont reçu le feu vert du Somaliland pour y installer une base militaire. Une nouvelle implantation qui fait monter les tensions dans la région, de la Corne de l’Afrique à l’Iran, en passant par l’Egypte, qui risque de connaître une période d’incertitudes diplomatiques.
Les EAU et le Somaliland sont sur le point de signer un bail de 25 ans. En 2042, la base navale et aérienne deviendra la propriété du gouvernement de cette république auto-proclamée.Le président du Somaliland, Ahmed MahamoudSilanyo, a reçu le soutien de son parlement le 12 février 2017 pour autoriser les Émirats arabes unis à installer une base aéronavale à Berbera, la capitale économique de ce territoire qui, en 1991, a déclaré de manière unilatérale son indépendance du reste de la Somalie.
La nouvelle d’une telle implantation dans la région a été passablement appréciée par l’Éthiopie, principal partenaire économique du Somaliland. « L’établissement dans la région d’une base militaire par un État arabe peut créer certaines craintes dans le pays », estime un diplomate américain. Le Premier ministre éthiopien, HailemariamDesalegn, avait déjà vivement réagi lors de l’arrivée des troupes émiraties chez l’ennemi érythréen.
Enéchange, DP World, basé à Dubaï, troisième opérateur portuaire au monde, s’est engagé à agrandir le port de Berbera à l’horizon 2019 et à le gérer pendant 30 ans. Un contrat d’une valeur de plus de 400 millions d’euros.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire