loyers
RT/Twitter

Les guerres en Libye augmentent les loyers en Tunisie

« Le coût des loyers résidentiels a considérablement augmenté dans les provinces tunisiennes situées à la frontière avec la Libye, alors que de nombreux ressortissants Libyens ont fui des zones situées au sud de la capitale, Tripoli, marquée par des affrontements armés depuis plus de trois semaines» peut-on lire dans les colonnes du journal en ligne Middle East Monitor datée du 30 avril.

Ali Boussaida, courtier de location, a déclaré au site d’informations Al-Araby Al-Jadeed que les loyers avaient considérablement augmenté dans les villes frontalières de Ben Guerdane, Médenine et Djerba. Il a ajouté que le manque de produits alimentaires de base, y compris le pain et les coupures de courant pourraient pousser davantage de Libyens à passer le Ramadan en Tunisie, ce qui ferait encore qu’augmenter les loyers.

«Les loyers ont fait un bond d’environ 20%, alors qu’ils se situent actuellement entre 40 et 80 dinars tunisiens par jour, en fonction de l’emplacement et de la taille de l’appartement loué», a déclaré M. Boussaida, ajoutant que de nombreux Libyens venaient chercher de l’aide médicale pour des membres blessés de leur famille lors des affrontements, soulignant que la période de traitement détermine la durée de leur séjour en Tunisie et des appartements dont ils ont besoin.

Les conditions de vie des Libyens vivant à Tripoli  se sont détériorées après que des forces fidèles au général Khalifa Haftar, ont lancé une offensive contre la capitale, actuellement sous l’autorité du gouvernement actuel, issu d’un consensus national.

De nouvelles violences ont secoué la Libye ce mois-ci, après que le général Khalifa Haftar, qui dirige un gouvernement dans l’est du pays, a décidé de  lancer la campagne «dignité » dans les régions de l’ouest du pays, y compris au sein de la capitale Tripoli.

La communauté internationale, qui a largement critiqué cette décision, a averti que  cela pourrait replonger le pays dans une nouvelle guerre civile.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer