التسريع بعقد اللجنة الأمنية التونسية الليبية

Les hommes d’affaires libyens réclament la rupture des liens économiques avec la Tunisie

Récemment, le président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie à Tobruk, Ibrahim Al-Jarari, a exhorté la Chambre du commerce libyen et le Conseil des affaires des affaires libyennes à tenir une réunion d’urgence sur la saisie des navires libyens par la douane tunisienne.
Il a déclaré dans ce contexte : “La saisie des conteneurs lybiens par les agents douaniers tunisiens à Radès et à Sfax doit être discuté”.

Il a également exhorté les hommes d’affaires libyens à boycotter les produits tunisiens, interdisant aux navires tunisiens d’entrer dans les ports libyens dans une logique de traitement équivalent tant que les navires et conteneurs libyens restent en détention.

“Je demande à la tête du comité de l’économie et de l’investissement à la Chambre des représentants de reconsidérer les investissements de la Libye en Tunisie et les banques à s’abstenir d’ouvrir des lettres de crédits pour importer des produits de la Tunisie”. A lancé Al-Jarari.

Selon le site libyaobserver.ly, Al-Jarari a rappelé le fait suivant : “Un navire avec des conteneurs a été saisi pendant plus de deux mois après avoir traversé les eaux tunisiennes (transit) et cette saisie a causé des dommages à l’économie libyenne et aux propriétaires du navire et des marchandises”.

Ce genre d’incidents n’est pas rarissime, en effet, depuis quelques temps, notamment à cause des conflits internes en Libye et l’absence de loi claire et applicable partout sur le territoire libyen divisé par différents pouvoirs, les commerçants tunisiens à Ben Guerdane ont beaucoup de mal à aller et venir du territoire libyen et par conséquent à assurer leurs commerces.

N.B

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer