session

Les solutions durables des problèmes de migration, thème d’une session des parlementaires africains à Tunis

La ville de Tunis a accueilli le lundi 4 mars,  une session de la commission permanente de l’égalité du genre, de la famille, de la jeunesse et des personnes handicapées et de la commission permanente de la santé, du travail et des affaires sociales relevant du parlement africain.

Ayant pour thème  » Réfugiés, rapatriés et personnes déplacées internes: vers des solutions durables au déplacement forcé en Afrique« , cette session a accueilli des parlementaires de 22 pays africains.

Jamila Ksiksi, présidente du Caucus des femmes et membre de la commission permanente de la santé, du travail et des affaires sociales a déclaré à cette occasion : « L’objectif étant de discuter des défis auxquels fait face le continent africain en matière de migration, d’exil et de déplacement forcé et de trouver les solutions adéquates à ces questions ».

Pour surmonter ces défis, le troisième Vice-Président du Parlement Panafricain, Djamel Bouras a mis l’accent sur la nécessité de renforcer la concertation entre les pays de l’Union Africaine et d’approfondir le débat sur les problématiques liées à la migration et l’exil.

Le responsable a en outre indiqué, que le parlement panafricain a prévu une visite, en mai prochain, en Italie, en France et en Turquie afin de prendre connaissance des conditions d’ébergement des migrants africains dans les camps de réfugiés.

Aurélien Simplice,  président de la commission permanente de la santé, du travail et des affaires sociales, a appelé de son coté à davantage de dialogue entre les pays africains afin de mettre en place les mesures nécessaires visant à améliorer les conditions de vie dans les camps.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer