Instance nationale de lutte contre la corruption

L’Instance nationale de lutte contre la corruption signe un partenariat avec 3 municipalités à Djerba

L’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) a conclu, dimanche, un accord de partenariat avec trois municipalités, sur l’île de Djerba : Ajim, Midoun et Houmt Souk. Le document a été signé en marge de la rencontre régionale ayant pour thème : «Société civile contre la corruption», tenue, à l’hôtel de ville de Djerba-Midoun, à l’initiative de l’association Moughayiroun, en collaboration avec l’INLUCC.

Cet accord devra permettre de renforcer le partenariat avec les municipalités de Djerba et de consolider l’action entamée par ces trois communes, depuis plus de deux ans, dans le cadre du projet «Iles de la transparence» devenu un modèle, à l’échelle régionale et nationale,selon le président de l’INLUCC,Chaouki Tabib.

Des groupes mixtes seront constituées pour élaborer un programme de développement des capacités des municipalités (conseils municipaux et cadres), afin de devenir de véritables ilots de la transparence et un modèle de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption.

Ces municipalités ont, déjà, franchi des pas importants dans le programme réalisé, en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour le développement (PNUD) et devront œuvrer, dans la prochaine étape, pour être les premières municipalités à obtenir la certification ISO 37001 (système de management anti-corruption), souligne le président de l’INLUCC.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer