L’ONU réduit le budget alloué aux Casques bleus déployés en Afrique

L’ONU réduit le budget alloué aux Casques bleus déployés en Afrique

0
PARTAGER

L’Assemblée générale des Nations unies a décidé de réduire le budget des opérations de maintien de la paix, en particulier celui qui sera alloué en 2018-2019 aux quatre missions les plus importantes en Afrique : la Monusco (Mission de l’Organisation des Nations unies en RDC, 17 177 hommes, 1,153 milliard de dollars), la Minuss au Soudan du Sud (14 581 hommes, 1,154 milliard), la Minusma au Mali (13 535 hommes, 1,099 milliard) et la Minusca en Centrafrique (12 718 hommes, 945 millions).

A l’avenir, celles-ci « vont devoir se serrer la ceinture un peu plus que les autres », a fait savoir l’ONU. La mission américaine auprès de l’ONU s’en est félicitée, évoquant un nouveau budget « responsable qui se traduit par des centaines de millions de dollars d’économie par rapport à l’année précédente » mais selon elle à même d’assurer que les missions sont financées de manière adéquate pour remplir leur mandat.

Le budget de la période 2017-2018 s’était élevé à 7,3 milliards de dollars mais pour la période qui vient, un accord de principe entre les 193 pays membres a fixé à 6,689 milliards de dollars le budget qui sera consacré pendant les 12 prochains mois à la quinzaine d’opérations de paix actuellement mises en place par l’ONU. Cette ponction, qui touchera essentiellement les Casques bleus déployés dans quatre pays africains, se justifie par le fait qu’ils « ont plus de moyens » que les autres. « 18 millions de moins pour la RDC, c’est rien ! », aurait lancé un diplomate cité par AFP. Mais, alerte une source diplomatique, « plusieurs renouvellements de missions par le Conseil de sécurité (Darfour, Chypre, Somalie) sont attendus. Ils augurent des débats difficiles entre ceux qui poussent à réduire et ceux pour qui certaines diminutions ne sont à réaliser ‘ni trop vite, ni trop tôt’, au risque de relancer des exactions entre les civils ».

« Depuis deux ou trois ans, tout le monde demande moins que les demandes des experts financiers, a également précisé à l’AFP un responsable de l’ONU sous couvert de l’anonymat. Les Etats-Unis voulaient les réduire de 195 millions, les Européens de 177 millions, les Africains de 192 millions. Au final, ce sera 122 millions de moins. »

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire