Espagne

Migrations : Donald Trump a suggéré à l’Espagne de construire « un mur le long du Sahara »

Pour mettre fin à l’émigration africaine clandestine vers l’Europe, le président américain aurait proposé à l’Espagne de construire « un mur le long du Sahara », rapporte jeudi le ministre espagnol aux Affaires étrangères, Josep Borrel, dans une vidéo relayée dans les médias espagnols parmi lesquel El Pais.

« Fermer les ports n’est pas une solution et construire un mur le long du Sahara, comme me le suggérait récemment le président Trump, n’est pas non plus une solution », a ainsi déclaré Josep Borrell lors d’un déjeuner public organisé mardi à Madrid.

L’ancien député et président du Parlement européen a poursuivi en assurant que le président américain lui avait lancé : « Faites un mur le long du Sahara ». « Mais savez-vous à quel point le Sahara est grand ? », a ajouté le ministre espagnol, en forme de réponse à Donald Trump, sans préciser à quel moment ni dans quel cadre le président américain lui avait formulé cette proposition.
Occupant presque tout le nord de l’Afrique, cet immense désert mesure environ 4,800 km d’est en ouest, alors que le mur que Donald Trump veut construire à la frontière mexicaine pour empêcher l’entrée de clandestins aux Etats-Unis mesurerait lui 3200 kilomètres – et coûterait jusqu’à 20 milliards de dollars selon certaines estimations.

La crise migratoire au cœur des débats européens

Ces déclarations de Josep Borrell interviennent alors que les dirigeants de l’UE sont réunis à Salzbourg pour un sommet notamment consacré à la question migratoire.

L’Espagne est actuellement l’une des premières portes d’entrée pour les migrants africains en Europe, selon l’OIM, avec plus de 38 000 arrivées par terre et par mer depuis le début de l’année. Elle dispose sur le continent africain de deux impressionnantes clôtures hautes de six mètres barrant l’accès à ses microterritoires de Ceuta et Melilla, enclavés dans le nord du Maroc, mais qui ne dissuadent pas les migrants de tenter régulièrement de les franchir.

Avec AFP

A voir aussi

Une pensée sur & ldquo; Migrations : Donald Trump a suggéré à l’Espagne de construire « un mur le long du Sahara » & rdquo;

  1. Trump ne connaît pas la géographie et se trompe d’histoire. Il ignore la valeur de l’être humain. Il occupe une fonction dont il ne maîtrise ni l’abc ni les fondements. On est en droit de se demander naïvement pourquoi les américains l’ont-il élu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer