Les ministres des Affaires étrangères tunisien et chinois combinent leurs efforts pour...

Les ministres des Affaires étrangères tunisien et chinois combinent leurs efforts pour une solution en Libye

0
PARTAGER

Les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie et de la Chine ont appelé mercredi le 19 juillet 2017 à combiner les efforts pour parvenir à une paix durable en Libye et empêcher le riche pays nord-africain de sombrer dans l’instabilité et la guerre civile comme c’est le cas en Syrie.

Dans ce cadre, le ministre chinois Wang Yi, a déclaré que la Libye attire des terroristes de partout dans le monde, notamment ceux qui fuient en masse l’Irak et la Syrie. Cela doit inciter la communauté internationale à intervenir au plus vite et empêcher le pays de devenir «une nouvelle source de terrorisme international».

« Nous devrions empêcher la Libye de devenir la prochaine Syrie », a déclaré Wang selon le site idahostatesman.com.
De son côté, le ministre tunisien des Affaires étrangères KhemaiesJhinaoui a assuré que la solution ne peut être que politique et non militaire prenant comme point de départ l’accord de paix négocié par les Nations Unies en 2015. « La Libye devrait réaliser sa sécurité, son indépendance et son intégrité territoriale», a-t-il affirmé.

Depuis 2014, la Libye a été divisée entre les gouvernements rivaux et les parlements basés dans les régions de l’est et de l’oust, soutenus par différentes milices, tribus et factions politiques. L’accord de paix de 2015 a cherché à créer un gouvernement d’union mais il a échoué pour plusieurs raisons. Il n’a malheureusement pas pu faire l’unanimité et le gouvernement soutenu par l’ONU à Tripoli n’a pas été en mesure de gagner l’approbation du Parlement internationalement reconnu de la Libye et établi dans l’est de Tobruk.

La Tunisie à déjà entrepris plusieurs tentatives sur le plan régional et international afin de parvenir à réunir les parties libyennes en conflit. Aujourd’hui, sa diplomatie de dialogue trouve échos chez les grandes puissances à l’instar de la Chine qui cultive davantage sa coopération économique et diplomatique avec la Tunisie.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire