Mohamed Fadhel Khelil ancien ministre et ex-ambassadeur vient de nous quitter

Mohamed Fadhel Khelil ancien ministre et ex-ambassadeur vient de nous quitter

1
PARTAGER

Mohamed Fadhel Khelil, ancien ministre, ex-ambassadeur et grand commis de l’Etat vient de nous quitter. D’un abord facile et d’une affabilité légendaire, il laisse le souvenir d’un homme de dialogue, d’un habile négociateur et d’un responsable aux qualités humaines et morales irréprochables.
Originaire de Gafsa, Fadhel Khélil a commencé sa carrière au ministère de l’Agriculture où il a été notamment directeur de la Coopération internationale. Il a ensuite été Gouverneur du Kef, de Jendouba et de Sfax avec un passage à la tête de la Compagnie des Phosphates de Gafsa.
Dans les années 1990, il rejoint le corps diplomatique en qualité d’Ambassadeur à Damas. En 1992, il est nommé ministre des Affaires sociales. Quatre ans après il revient à la diplomatie et est nommé ambassadeur à Vienne et représentant de la Tunisie auprès des organisations internationales qui ont leur siège dans la capitale autrichienne à l’instar de l’ONUDI ou de l’AIEA. Il est ensuite affecté à en qualité d’ambassadeur à Alger où il a brillé de mille feux. Pendant dix ans, il a pu tisser des liens très solides avec les personnalités les plus influentes dans le pays frère à commencer par le président Abdelaziz Bouteflika.
Lors du « Dialogue national » en 2013, son nom a circulé comme possible Chef du « gouvernement de compétences nationales ». C’est, l’UGTT qui aurait suggéré sa candidature mais l’homme aurait refusé l’offre en raison de son état de santé. Son nom devrait être cité aussi parmi les personnalités qui pourraient prendre la tête du gouvernement après les élections de 2014.
En ces douloureuses circonstances, l’Association tunisienne des Anciens Ambassadeurs et Consuls Généraux présente ses condoléances attristées aux membres de sa famille, à ses proches, ainsi qu’à ses nombreux collègues et amis.
Nous implorons Allah le Tout-Puissant de nous accorder à tous réconfort et consolation et qu’Il accueille le cher disparu dans sa Haute Miséricorde

Commentaire

Laisser un Commentaire