Mondial du tourisme
Vue aérienne de réserve de Moremi Game au Botswana. — MARY EVANS/SIPA

Mondial du tourisme en France : l’Afrique comme destination en plein essor

Une quinzaine de destinations africaines sont représentées cette année au Salon mondial du tourisme organisé en France, une présence qui témoigne de l’intérêt croissant des Français pour notre continent.

20 minutes rappelle ainsi que selon le baromètre annuel de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), l’Afrique a accueilli 67 millions de visiteurs en 2018, soit 7 % de plus qu’en 2017. La tendance de l’écotourisme et l’intérêt pour les environnements naturels et luxuriants bénéficient en effet à l’Afrique, « qui offre des parcs nationaux magnifiques, des safaris incroyables, des lieux de randonnées somptueux, des plages superbes », explique le journal français.

Jeudi matin, alors que le Mondial du tourisme venait d’ouvrir ses portes, beaucoup de visiteurs se sont pressés devant, en particulier, les stands des pays africains. « Et ils ont le choix car une quinzaine de destinations africaines sont représentées cette année : Botswana, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée-Bissau, Kenya, Madagascar, Maroc, Namibie, Sao Tome & Principe, Sénégal, Tanzanie, Tunisie », précise 20 minutes.

« La présence de nombreux pays sur le salon est le reflet du marché. Car depuis deux ans, l’intérêt des touristes français pour ce continent grandit », explique à 20 minutes Frédérique Ambrosino, responsable du continent Africain au Mondial du Tourisme.

Les touristes ont moins peur pour leur sécurité

Un regain d’intérêt qui succède à une période morose pour le tourisme africain en raison notamment des attentats terroristes et de l’instabilité politique dans plusieurs Etats du continent. Le rétablissement de la sécurité, la fin de la crise sanitaire et le développement des infrastructures dans certains pays ont contribué à attirer de nouveau des touristes européens en Afrique. « Depuis 2015 nous avons renforcé les mesures de sécurité et nous avons pu constater peu de temps après une [augmentation du nombre] de touristes car ils étaient rassurés », témoigne ainsi à 20 minutes Alassa Mfouapon, directeur de la promotion du tourisme du Cameroun.

https://twitter.com/Easyvoyage/status/790221629121060864

« Et si les voyageurs français vont sur le site Ariane du ministère des Affaires étrangères pour regarder si certains pays sont déconseillés aux touristes, ils ont compris, avec les attentats qu’a connus la France, qu’aucun pays ne pouvait être sûr à 100 % », ajoute Frédérique Ambrosino.

La Tunisie parmi les pays les plus visités

Parmi les pays les plus visités figurent le Maroc, la Tunisie, le Gabon, le Sénégal, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Madagascar, le Kenya, l’Afrique du Sud… Mais aussi l’Egypte, « car les Français reviennent sur les bords du Nil et de la Mer Rouge », fait remarquer Frédérique Ambrosino.

L’hébergement chez l’habitant se développe

Au Cameroun par exemple, la faune, la flore et les sites qui permettent de s’immerger dans la plénitude de la nature attirent beaucoup de touristes : « Et à côté des circuits organisés par les voyagistes, on voit se développer aussi les hébergements chez l’habitant, ce qui permet d’attirer une clientèle plus jeune », relève Alassa Mfouapon, le directeur de la promotion du tourisme du Cameroun. Reste qu’un obstacle de taille constitue toujours un frein pour attirer davantage de visiteurs en Afrique : « le prix des billets d’avion, qui empêche encore trop de Français [et d’Européens] de découvrir ce merveilleux continent », confirme Alassa Mfouapon.

N.B., avec 20 minutes

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer