Le New York Times met le point sur les manifestations en Tunisie...

Le New York Times met le point sur les manifestations en Tunisie contre la loi sur la réconciliation économique et la corruption

0
PARTAGER

Dans un article paru hier le 5 juin 2017, le célèbre quotidien américain le New York Times a consacré un article à la situation tunisienne en rapport avec les manifestations récentes et la loi de la réconciliation économique.

Le New York Times a présenté la situation en Tunisie comme difficile avec plus de 15% de chômage et plus de 40% des diplômés sans emploi. Il a de même attiré l’attention sur le sentiment général de déception et le manque de confiance en la justice transitionnelle surtout après la réintroduction du projet de loi de la réconciliation économique que le quotidien newyorkais a décrit comme suscitant les soupçons des tunisiens…..

Le journal américain a rappelé les circonstances de la révolution tunisienne qui a éclaté en 2011, en insistant sur le fait qu’il s’agit de la seule démocratie qui a émergé du bain de sang du printemps arabe. Il a également rappelé l’élaboration de la constitution et l’élection libre de 2014 suite à laquelle Béji Caied Essebsi est devenu président de la République. Le New York Times a mentionné dans ce cadre la création de l’Instance de la Vérité et de la Dignité censée enquêter sur « la corruption et les violations des droits de l’homme commises sous la dictature afin d’indemniser et réhabiliter les victimes ».

Toutefois, le journal a mis implicitement en garde contre le projet de loi « visant à accorder une amnistie aux hommes d’affaires et aux responsables corrompus », susceptible d’attiser davantage les mouvements sociaux. « Le 3 mai, les autorités tunisiennes ont interrogé le journaliste et activiste des droits de l’homme Sami Ben Gharbia pendant six heures dans le but de lui faire révéler ses sources de documents divulgués concernant le projet de loi. Il a refusé. Le 14 mai, des milliers de tunisiens se sont rendus dans les rues de Tunis pour protester contre le projet de loi. » A-t-il indiqué.

Enfin, le New York Times a attiré l’attention sur les manifestations à Tataouine, le blocage fréquent de routes conduisant aux champs pétroliers par certains manifestants et les récents affrontements entre les protestataires et les forces de l’ordre, qui ont conduit à la mort d’un citoyen. Selon le journal «les manifestants accusent un véhicule de la police d’avoir foncé sur eux délibérément et exigent l’ouverture d’une enquête ».

De manière générale, le New York Times met l’accent sur la démocratie tunisienne naissante dont elle fait l’éloge, tout en estimant que la corruption bloque toujours les efforts pour une réforme radicale en constituant l’un des facteurs de marginalisation des jeunes chômeurs et diplômés.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire