Pierre Moscovici : « Dans un contexte régional instable, la Tunisie a...

Pierre Moscovici : « Dans un contexte régional instable, la Tunisie a démontré sa détermination à consolider un système démocratique à part entière »

0
PARTAGER

A Bruxelles, la Commission européenne, au nom de l’UE, a approuvé le versement d’un emprunt de 100 millions d’euros en Tunisie. Ce prêt représente la troisième et dernière tranche du programme d’assistance macro-financière (MFA-I) d’un total de 300 millions d’euros, adoptée en mai 2014.

Sur le site officiel Europa.eu, le commissaire aux affaires économiques et financières, fiscales et douanières, Pierre Moscovici, a déclaré : « ce versement… réaffirme l’engagement continu de l’UE à soutenir la Tunisie dans ses efforts de poursuivre sa transition économique et politique. Dans un contexte régional instable, la Tunisie a démontré sa détermination à consolider un système démocratique à part entière et à assurer la prospérité de tous ses citoyens. L’UE est du côté de la Tunisie et de son peuple ».

Par ailleurs, le soutien de l’UE se poursuivra, puisque cette première opération d’assistance macro-financière sera suivie d’un deuxième programme AMF (MFA-II) d’un montant de 500 millions d’euros, également sous forme de prêts. Le versement des fonds MFA-II sera comme le premier, lié à la mise en œuvre d’un certain nombre de conditions politiques convenues d’un commun accord, ayant été défini à Bruxelles en avril 2017. Pour rappel, l’aide accordée par l’UE à la Tunisie depuis la révolution de 2011 a atteint plus d’un milliard d’euros.
L’UE a rappelé son soutien à la Tunisie en tant que jeune démocratie, notamment pour faire face à l’instabilité de la région. Le 11 mai 2017, au cours de la réunion du Conseil d’association, le ministre des Affaires étrangères de Malte George Vella, au nom du Haut Représentant, le vice-président Federica Mogherini, a réitéré l’importance de la coopération avec la Tunisie, un partenaire privilégié de l’UE.

La stratégie d’assistance de l’UE à la Tunisie se caractérise par son exhaustivité.Au-delà de l’aide financière, des programmes de soutien budgétaire et des prêts substantiels de la Banque européenne d’investissement, la Tunisie bénéficie d’initiatives telles que Creative Europe, qui vise à soutenir la diversité culturelle et la compétitivité au sein de l’industrie culturelle.

NB

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire