Plus de 17 millions de personnes menacées par la grande sécheresse dans...

Plus de 17 millions de personnes menacées par la grande sécheresse dans la Corne d’Afrique

0
PARTAGER

Plus de 17 millions de personnes sont menacées par une sécheresse généralisée dans la zone de la Corne d’Afrique, à savoir, en Somalie, sur le littoral du Kenya, dans le sud-est de l’Éthiopie et dans la région d’Afar (nord-est), selon un communiqué rendu public dimanche dernier par l’Agence des Nation Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture( FAO). L’Organisation met en garde contre une urgence humanitaire et appelle à une intervention humanitaire immédiate et de grande envergure.La pauvreté hydrique est causée par deux années de sécheresse dues à El Niño.
«Il faut aussi protéger les moyens d’existence», a écrit dans le communiqué la directrice générale adjointe de la FAO, chargée des ressources naturelles et du climat, Maria Helena Semedo,.
Des périodes répétées de pénurie en eau dans la région ont déjà eu un impact sur les récoltes, causant des épidémies ainsi que la baisse des têtes de bétail due à la détérioration des alpages.
Selon la FAO, la situation en Somalie, en Ethiopie et ai Kenya, où près de 12 millions de personnes ont déjà besoin d’une assistance alimentaire, est annonciatrice de prochaines famines.
La famine et la malnutrition menacent aussi les populations du Soudan du Sud, où sévit un conflit interne armé, du Karamoja en Ouganda et du Darfour, dans l’ouest du Soudan.La période d’attente de prochaines pluies, si elles arrivent, est estimée à deux mois. Quant à la récolte, elle ne pourra être faite qu’à partir de juillet.
Rappelons que le nombre de réfugiés a grimpé de 500 000 en 2015 à 3 millions en 2016 à cause des conflits dans la région.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire