PolySmart SA, Startup tunisienne spécialisée dans les jeux vidéos, lève un fond...

PolySmart SA, Startup tunisienne spécialisée dans les jeux vidéos, lève un fond record de 1.5 MDT

0
PARTAGER

Il s’agit d’une première dans l’univers des Startups du grand Maghreb. En effet, PolySmart SA, startup tunisienne de gaming créée en 2014 et basée à la Marsa, a réussi à lever un fond de 1.5 million de dinars, alors que durant les trois levées de fond précédentes, le montant total s’est élevé à 2.2 millions de dinars.

Fier de son exploit, Haroun Gharbi, le jeune CEO (33 ans) de PolySmart SA, n’a pas manqué de signaler l’événement en ces termes sur sa page officielle : « Le lundi 19 juin 2017 est une date historique dans la vie de POLYSMART, ses salariés, ses fondateurs et ses investisseurs déjà engagés. Aujourd’hui la société POLYSMART a officialisé la plus importante levée de fonds jamais réalisée par un studio de jeux vidéo en Tunisie et dans toute la région du Maghreb Arabe. UN MILLION CINQ CENT MILLE DINARS (1,5 M TND) est l’enveloppe accordée par le nouvel investisseur, la société CDC GESTION, pour ce dernier round précédant la mise sur le marché mondial du jeu phare du studio, le jeu VETERANS ONLINE.

Plus qu’un financement, l’importance du montant accordé est une affirmation de confiance dans la capacité de toute l’équipe de POLYSMART, à atteindre les objectifs espérés et par là ouvrir la voie du financement aux futurs projets dans le domaine du e-sport en Tunisie.

Merci à nos investisseurs historiques représentés par UGFS-NA qui a facilité et rendu possible cette levée et bienvenue à notre nouvel investisseur et associé, la CDC Gestion. Fiers de vous avoir, tous, parmi nous et conscients de nos responsabilités chez POLYSMART! »
De surcroît, Gharbi, également gérant du studio de jeu «Nuked cockroach», a déclaré dans une interview accordé au site thd.tn (spécialisé dans l’actualité high-tech) qu’il compte bien investir ces nouvelles ressources dans des projets de développement à l’échelle internationale : « Avec cette levée de fond, nous allons pouvoir continuer le développement du jeu et aller de l’avant dans son lancement commercial et ce, en ouvrant deux antennes : La première à Berlin, Allemagne, dédiée au développement du jeu et la 2ème à Dubaï, Emirats Unis, qui assurera la distribution et le marketing du produit sur la région MENA».

Notons enfin que Gharbi a assuré que « l’équipe va être renforcée », grâce au succès de la startup. Il a de même exprimé sa volonté d’inviter des développeurs internationaux en Tunisie, une tâche difficile puisque les « assurances refusaient carrément de les assurer pendant leur séjour à Tunis (puisqu’ils) pensent que la sécurité des étrangers en Tunisie est compromise, surtout dans ce contexte régional».

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire