Pourquoi ce site « le diplomate tunisien »?

Pourquoi ce site « le diplomate tunisien »?

0
PARTAGER

L’histoire de la diplomatie sur nos rivages ne date pas d’hier. Certes son âge d’or, c’est l’ère Bourguiba qui a été l’inspirateur et l’initiateur de la politique étrangère dont la diplomatie est le bras exécutif.Mais déjà au temps de Carthage il y a quelques millénaires, la cité d’Elyssa dépêchait ses représentants pour ouvrir des comptoirs jusqu’aux confins de l’Afrique. C’était de la diplomatie avant la lettre. Dans les temps plus récents, la Régence de Tunis envoyait des émissaires et concluait des accords d’amitié et de commerce de par le monde. En 1799, nous étions l’un des premiers pays à avoir conclu un accord de ce type avec les Etats unis d’Amérique nouvellement indépendants.C’est cette saga de la diplomatie tunisienne que nous entendons célébrer. Elle sera le fil d’Ariane pour ce site-web que vous êtes en train de consulter. Pour nous, le passé éclairera le présent. Comme celui-ci nous projettera dans l’avenir. C’est cette perspective qui nous importe au premier chef. Cela peut paraitre prétentieux de la part des anciens ambassadeurs et consuls généraux. Ce sera pourtant notre ambition. Forts d’une expérience reconnue et d’une expertise acquise grâce à la diplomatie tunisienne, les vétérans du corps diplomatique expriment ainsi leur volonté de se rendre utiles au service de leurs collègues plus jeunes en activité. Ayant les yeux rivés sur leurs dossiers, ne disposant pas d’assez de recul pour l’analyse et la prospective, les diplomates actifs verront, nous en sommes persuadés, d’un bon œil leurs aînés les faire bénéficier de leur savoir et savoir-faire. Alors que d’autres associations ont choisi le support papier, de notre côté, nous avons choisi de lancer un site-web. C’est évidemment pour être dans l’air du temps. Ce qui est tout à fait légitime. De plus, ce faisant nous prenons le pari de l’immédiateté. De l’instantanéité aussi. En effet, nous voulons être autant dans l’action que dans la réaction. Les changements dans le monde sont rapides. Les mutations aussi. La vie diplomatique bouge vite. Trop vite parfois. Les problèmes se posent à tout instant. La diplomatie n’est plus figée, se déroulant derrière des bureaux feutrés. Il y a des diplomaties. L’économique, la culturelle, la populaire et tutti quanti. Des principes souvent immuables la guident. Sa finalité l’est bien davantage.

 

Etre au service des intérêts supérieurs de la patrie. Le véritable défi c’est d’ailleurs de mettre en adéquation l’invariable avec le variable. Dégagés de l’obligation de réserve, animés par le souci d’avoir un regard franc sur les affaires du monde, c’est l’utilité et l’efficacité qui sont nos préoccupations majeures. Nous aurons une liberté de ton qui peut paraitre inhabituelle. Cela pourrait déranger. Nous prenons pourtant ce risque. A l’ère de l’Internet, du numérique, des technologies de l’information et de la communication, quoi de plus normal. C’est, à n’en point douter, un grand défi pour une génération qui a fait ses armes avec la plume, l’encrier et le papier. Un défi aussi du fait que nous entendons nous adresser aux générations actuelles, et pourquoi pas aux diplomates du futur. Avec les outils qui sont les leurs mais aussi le regard qui leur est propre, les anciens entendent passer le témoin aux diplomates encore actifs. Ce site a donc naturellement l’ambition d’être un trait d’union intergénérationnel. C’est aussi l’ébauche d’un « think tank », un lieu de réflexion, d’analyse et de prospective sur la politique étrangère de notre pays, sur les relations internationales. En un mot sur les questions stratégiques majeures. Dans cette œuvre, nous ne voudrions pas être les seuls acteurs. Notre souhait est que le plus grand nombre se joigne à nous. Diplomates certes, mais aussi analystes, communicateurs, universitaires et autres. Nous attendons avec grand intérêt toutes les contributions celles dans anciens comme des plus jeunes. Mais aussi leurs remarques, leurs commentaires, leurs suggestions et surtout leurs critiques. Nous y tenons car c’est comme ça que nous pourrons nous améliorer toujours davantage. La tâche est immense. Nous nous y engageons avec enthousiasme et fébrilité. Nous ferons tout pour ne pas vous décevoir. Mais sans votre soutien, nous n’irons pas loin. Alors ne nous-décevez pas.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire