FINQA

Projet FINQA en Tunisie : l’intelligence artificielle au service de la démocratie

Sélectionné dans le cadre du concours international Civic Tech 4 Democracy au Parlement européen, le projet FINQA (Finance questions et réponses) présente toutes les caractéristiques d’une démarche intelligente et prometteuse de consolidation de la démocratie en Tunisie. Objectif ? Faciliter pour le citoyen l’accès à l’information économique, notamment celle, essentielle, qui concerne le budget de l’Etat.

« Ce projet s’adresse à tous les citoyens et vise à la littératie financière pour consolider la démocratie et renforcer la résilience entre les personnes et l’information », expliquent les créateurs de ce projet IA sur le site Internet dédié civictech4democracy.eu. (Voir vidéo).

La députée et membre de la Commission des finances Olfa Soukri Chérif explique la motivation qui a mené à la réalisation de ce projet par la nécessité de lutter contre les « fake news » propagées sur les réseaux sociaux avec leur lot de désinformation des citoyens désireux de s’enquérir de l’action réelle du gouvernement, en particulier pour ce qui concerne les détails de l’usage et de la gestion des deniers publics par l’Etat.

Piloté par une jeune équipe d’étudiantes, FINQA prendra la forme d’un chatbox qui permet aux utilisateurs d’accéder aux informations liées au budget de l’Etat de manière ludique, interactive et participative. Par le biais de cette initiative de démocratisation de l’accès aux informations liées à la politique économique de l’Etat, de prime abord difficiles à comprendre pour les non-initiés, l’opération vise à la vulgarisation des questions liées aux finances publiques et à faire participer le public aux débats entourant la transparence des dépenses de l’Etat.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer