Raffermissement
TAP

Raffermissement des relations bilatérales entre la Tunisie et le Japon

M.Taro Kono ministre des Affaires étrangères japonais a effectué le 26 décembre, une visite officielle en Tunisie, dans le cadre du raffermissement des relations d’amitié et de coopération bilatérale, en particulier dans les domaines de l’infrastructure, du développement durable, de la santé, de l’environnement, de la culture et des sciences.

Le chef de la diplomatie japonaise a rencontré le président de la République, M. Béji Caid Essebsi ; le chef du gouvernement M. Youssef Chahed, ainsi que le ministre des affaires étrangères, M. Khemaies Jhinaoui.

En marge de cette visite, un point de presse a été organisé à Tunis, durant lequel Mme Mitsuko Shino, porte-parole du ministère a déclaré : « La Tunisie a déjà terminé sa transition démocratique,le Japon l’accompagnera dans le développement de sa démocratie».

La porte-parole a souligné que «M. Taro Kono a été agréablement surpris par le processus de transition démocratique», estimant que la Tunisie demeure un exemple majeur pour la région.

Au cours de leur entrevue, M.Kono et M. Jhinaoui  ont d’un commun accord, approuvé le fait d’intensifier les relations bilatérales entre la Tunisie et le Japon, notamment au niveau politique.

Dans le but de faciliter le dialogue et la négociation politiques entre les deux pays,  les ministres ont convenu de tenir la réunion de la commission mixte tuniso-japonaise au mois de février 2019 à Tokyo. La commission mixte sera présidée par les deux représentants des ministres des Affaires étrangères. Les deux responsables ont en outre échangé les points de vue sur des questions sécuritaires d’ordre régional relatives à la Libye, à la Syrie, au Yémen et au Soudan et international, concernant la Chine et la Corée du Nord.

Sur un autre plan, Mme Mitsuko Shino a laissé entendre que le Japon envisage de coopérer à différents niveaux avec la Tunisie pour lutter contre le fléau du terrorisme. Le Japon a pris l’initiative de baisser le niveau d’alerte relatif à la situation sécuritaire de la Tunisie, ce qui a permis l’augmentation du nombre des touristes nippons dans le pays.

Sur le plan économique, les deux ministres ont convenu de poursuivre les négociations pour faciliter l’implantation des entreprises japonaises en Tunisie.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangère japonais a ajouté : « Durant cette année, il y a eu une coopération significative entre les deux pays spécialement dans le domaine économique, surtout que la Tunisie a une position géographique stratégique en tant que porte d’entrée du Japon en Afrique et en Europe et possède une main-d’œuvre jeune qui est importante pour le japon ».

Le développement économique de la région africaine a également été évoquée,  en vue de l’organisation par le Japon de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement en Afrique (TICAD VII), qui se tiendra du 28 au 30 août 2019 à Yokohama. Le Japon invitera dans le cadre de cette conférence, les 54 chefs de gouvernement des pays africains, dont le chef du gouvernement tunisien.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer