Rajeunissement du pouvoir en Arabie Saoudite avec Mohammed Ben Salman comme prince...

Rajeunissement du pouvoir en Arabie Saoudite avec Mohammed Ben Salman comme prince héritier et Abdelaziz Ben Saoud comme ministre de l’Intérieur

0
PARTAGER

Considéré par la presse mondiale comme un profond changement politique en Arabie Saoudite, le bouleversement de l’ordre de succession du Royaume appuyé par la nomination d’un nouveau jeune prince à la tête du ministère de l’Intérieur annonce une ère nouvelle dans toute la région du Moyen-Orient.
Pour mieux comprendre ce changement, il faudrait se pencher sur la question : Qui sont Mohammed Ben Salman et Abdelaziz Ben Saoud Ben Nayef?

Commençant pas Mohammed Ben Salman, surnommé MBS, il fût ministre de Défense, Vice-premier ministre, Président du Conseil des affaires économiques et du développement, et responsable de la politique pétrolière et économique du Royaume. Le jeune homme qui fêtera fin août son 32ème anniversaire, est également l’un des princes saoudiens les plus suivis par les médias locaux et internationaux.
Il est à l’origine d’un vaste plan de réforme appelé « Vision 2030 » qui tend à minimiser la dépendance du royaume à ses ressources pétrolières et ouvrir l’économie du pays à d’autres secteurs prometteurs tels que les énergies renouvelables. « Vision 2030 » comporte également un plan pour réduire les privilèges des fonctionnaires de l’Etat, appliquer le système de gouvernance assignant des missions précises aux cadres de l’Etat, miser sur plus de diversité dans l’administration et diminuer l’influence des religieux dans la société.
Ben Salman est également connu pour son mécénat, via la fondation MiSK, qui tend à soutenir les jeunes saoudiennes et saoudiens dans leurs projets novateurs, dans le domaine culturel comme dans le domaine économique. Les activistes saoudiennes des droits des femmes voient d’ailleurs d’un œil positif son ascension. Elles ne sont pas les seules puisque la bourse saoudienne a progressé hier de 3.5% à l’annonce de la nomination.

Le nouvel héritier du trône, décrit comme un leader né, charismatique et impérieux, est également connu dans le monde diplomatique pour ses positions anti-Iran et son rôle majeur dans l’invasion saoudienne du Yémen. Il vient remplacer, par décret royal, Mohammed Ben Nayef, 57 ans, qui a été relevé de toutes ses fonctions.

Par ailleurs, le même décret a désigné Abdel Aziz Ben Saoud, né le 4 novembre 1983, comme ministre de l’Intérieur. Ce jeune membre de la dynastie royale saoudienne est très peu connu. On sait qu’il a travaillé dans la Division politique pendant six mois puis comme conseiller au cabinet du ministre de la Défense.

Ces changements prouvent la grande confiance du roi Salman, 81 ans, en son fils Mohammed et sa volonté de l’entourer de jeunes cadres dynamiques et lui conférer tous les pouvoirs pour réaliser ses réformes.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire