ambassade britannique

Refus d’octroi de visa à des médecins tunisiens : l’ambassade britannique « clarifie » la décision, sans en préciser les raisons

Dans un communiqué publié le 23 août, l’ambassade britannique à Tunis a dit soutenir et encourager la recherche scientifique et les échanges universitaires entre le Royaume-Uni et la Tunisie. « C’est pour cette raison que l’ambassade a lancé cette année en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur une Commission tuniso-britannique de l’enseignement supérieur », lit-on sur le communiqué. Rappelant que la Commission s’est réunie à Tunis en juin dernier, l’ambassade a précisé qu’elle tiendra une deuxième réunion en octobre. Dans le cadre de son mandat, la Commission contribuera à définir et mettre en place les moyens d’accroître le nombre d’universitaires tunisiens et britanniques qui voyagent et travaillent dans les deux pays.

« Cet incident isolé ne reflète pas la coopération bilatérale étroite entre les deux pays »

Le communiqué ne précise toutefois pas les raisons du refus de visa opposé aux médecins tunisiens. Précisant que l’ambassade britannique en Tunisie a été informée des faits récents concernant le refus de l’octroi de visa à des médecins universitaires tunisiens, le communiqué explique qu’il est « inapproprié de commenter des cas individuels ». « Nous travaillons avec le ministère de l’Intérieur de la Grande-Bretagne (Home Office) pour établir les faits et nous contacterons les demandeurs de visa dans les plus brefs délais », explique le communiqué. « L’ambassade du Royaume-Uni réitère que cet incident isolé ne reflète pas la coopération bilatérale étroite et la relation privilégiée entre les deux pays », a ajouté l’ambassade. L’ambassadeur britannique en Tunisie rencontrera le président du Conseil national de l’ordre des médecins « prochainement » afin de discuter des moyens pouvant être déployés pour promouvoir davantage la collaboration bilatérale dans ce domaine.

« En 2017, plus de 78% des demandes de visa émises par des Tunisiens pour entrer au Royaume-Uni ont été approuvées. Cela représente plus de 6000 visas. Au cours du premier semestre 2018, près de 3000 visas ont été accordés », tient à rappeler l’ambassade britannique. « Le Royaume-Uni reste déterminé à améliorer les échanges entre les deux pays », a-t-elle affirmé.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer