restaurant australien

Un restaurant australien s’essaye au… fricassé tunisien

Le restaurant New Jaffa situé dans le quartier de Collingwood à Melbourne, en Australie, risque de devenir un redoutable concurrent pour les sandwicheries déjà établies dans le quartier. La recette de son sandwich tant apprécié par l’auteur de cet article paru sur le site culinaire australien Good Food ? Celle du célèbre fricassé à la tunisienne, ce « beignet sans sucre cuit à la poêle, enduit d’une harissa faite maison et généreusement agrémenté de thon, d’œufs, de morceaux de pomme de terre bouillie, avant d’être saupoudré de câpres, d’olives noires tranchées et de citron confit », explique Good Food, qui affirme que ce fricassé risque bien d’empocher le Prix du meilleur sandwich de Melbourne de 2018.

Stop press: we have a new contender for Melbourne's sandwich of the year.

Publiée par Good Food sur Jeudi 11 octobre 2018

Le chef propriétaire du restaurant, Moshe Ittah, a grandi en Israël, où le fricassé, recette importée de Tunisie, est également régulièrement consommé. Il a déménagé à Melbourne il y a 14 ans, poursuivant son rêve de devenir chef, et était jusqu’à récemment chef cuisinier au café Serotonin à Burnley, une banlieue de Melbourne. New Jaffa, son premier propre restaurant, n’en est encore qu’à sa deuxième semaine. Il y sert des assiettes de houmous, quatre sortes différentes de pitas, y compris le « sabich (un sandwich israélien fourré d’aubergines, d’œufs, de cornichons et de salade) », des falafels et bien sûr des fricassés, le tout pour des prix abordables, assure Good Food. Et quatre plats principaux dont les recettes moyen-orientales intègrent poisson, agneau, ricotta ou encore légumes et fruits secs. Les gâteaux de la pâtisserie moyen-orientale traditionnelle figurent également au menu de ce restaurant idéal pour les amateurs de douceurs méditerranéennes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Introducing our signature Baklava , accompanied with pistachio passionfruit semifreddo and berries .😋😍

Une publication partagée par New Jaffa (@newjaffa) le

« La formule plats à emporter est possible, mais Ittah préfère prôner la convivialité à ses convives : il souhaite que les gens s’attablent ensemble, comme au Moyen-Orient. Et jusqu’à ce que ce restaurant obtienne le permis d’alcool, vous pouvez boire du thé à la menthe accompagné de morceaux de sucre », explique encore le site australien.

 

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer