Révolution et de la jeunesse
TUNIS, 14 jan 2019 (TAP)

Fête de la Révolution et de la Jeunesse : Youssef Chahed s’entretient avec les représentants de la société civile

A l’occasion de la célébration du 8e anniversaire de la Fête de la révolution et de la jeunesse, Youssef Chahed a reçu ce lundi 14 janvier à la Kasbah, des représentants des organisations de la société civile.

Lors de cette rencontre, le chef du gouvernement tunisien,a passé en revue les principaux points de la vision stratégique sectorielle de la jeunesse pour les années 2019-2020.

Il a souligné, au cours de son allocation d’ouverture, l’importance de cette réunion avec les membres de la société civile à l’occasion de la fête de la révolution et de la jeunesse. Une révolution qui, selon lui, «a été à l’origine des libertés acquises dans tous les domaines et dont on doit être fier ». Il a toutefois regretté que « les jeunes, artisans de cette révolution soient restés absents ou écartés de la vie publique».

Youssef  Chahed a appelé, à cette occasion, à la nécessité d’associer les jeunes à la prise de décision, soulignant que cette frange de la société doit croire en ses compétences et son potentiel afin qu’elle agisse activement dans son environnement.

De leur coté, les représentants des organisations de la société civile ont mis l’accent sur la nécessité de suivre les résultats de cette stratégie sur le plan pratique, estimant que le point principal qui doit ressortir de cette réunion avec le chef du gouvernement est le rétablissement de la confiance aux jeunes pour qu’ils jouent leur rôle avant-gardiste.

Rappelons que la vision stratégique de la jeunesse repose sur cinq principaux points : La promotion de l’engagement des jeunes dans la vie politique et la vie publique ; l’intégration des jeunes dans la vie sociale et professionnelle ; le développement des compétences des jeunes et de l’esprit d’excellence ; l’encouragement du dynamisme des jeunes et développement de l’esprit de responsabilité et enfin, le renforcement de l’équilibre des jeunes et de la culture d’ouverture et leur préservation des comportements dangereux et de l’intégrisme.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer