Photo : TAP

Saïed « n’a ni attaché de presse ni porte-parole officiel »

Les déclarations diffusées sur les canaux médiatiques traditionnels ou les réseaux sociaux, attribuées au président élu Kaïs Saïed, « n’engagent personne d’autre que ceux qui les diffusent », a déclaré hier soir à l’agence TAP une source proche de la campagne électorale de M. Saïed.

En substance, personne n’est habilité à parler au nom du président élu. « Il n’existe jusqu’à présent aucun attaché de presse ou porte-parole officiel auprès du président élu », a ajouté la source. « Quiconque rapporte une prétendue déclaration ou position dans les médias exprime simplement une position personnelle qui n’engage que lui-même et doit donc assumer sa responsabilité ». Kaïs Saïed n’a ainsi « rien à voir » avec ces « déclarations et positions », explique la même source sous couvert d’anonymat.

Cette déclaration a fait l’objet d’une publication par l’une des pages Facebook gérées par les partisans du juriste arrivé en tête du second tour de l’élection présidentielle.

#وكالة_تونس_افريقيا_للأنباءأفاد مصدر من حملة قيس سعيد الانتخابية، في اتصال هاتفي، مساء الاربعاء، بوكالة تونس افريقيا…

Publiée par ‎الاستاذ قيس سعيد‎ sur Mercredi 16 octobre 2019

Quelques jours plus tôt, la même page Facebook a affirmé qu’aucun compte officiel sur Facebook, Twitter, ou aucun autre réseau social, ne le représentait officiellement. « Les journalistes doivent être assurés que les pages existantes sur les réseaux sont uniquement gérées par des partisans, ce sont des initiatives individuelles visant à promouvoir le programme » de celui qui était candidat à l’élection présidentielle avant de la remporter triomphalement. La page écrivait aussi, le 14 octobre, que Kaïs Saïed n’avait ainsi « aucune connaissance préalable des contenus publiés » et qu’il ne pouvait être tenu pour responsable qu’en ce qui concerne ses « propres déclarations propres ».

يعلم الاستاذ قيس سعيد، الفائز في الانتخابات الرئاسية التونسية، كل الصحفيين بوسائل الاعلام المحلية و الأجنبية، أن لا وجود…

Publiée par ‎الاستاذ قيس سعيد‎ sur Lundi 14 octobre 2019

 

Cette clarification intervient après que plusieurs médias traditionnels et sociaux ont publié ces derniers jours des déclarations et des positions attribuées au président élu Kaïs Saïed, sans en vérifier la source auprès du juriste lui-même.

Le constitutionnaliste indépendant a remporté l’élection présidentielle avec un fort plébiscite populaire : 72,71 % des suffrages ont été exprimés en sa faveur. Son adversaire et président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui, a lui recueilli 27,29 % des voix.

N.B.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer