européenne

Selon Jhinaoui, «l’aide européenne à la Tunisie pourrait être plus importante»

Lors de la 15e  session du Conseil d’Association entre la Tunisie et l’Union européenne, tenue le 17 mai à Bruxelles, le ministre des Affaires étrangères a accordé une interview  au journal belge La Libre, dans laquelle il a sollicité, un meilleur appui de la part des partenaires européens de la Tunisie.

Khémaies Jhinaoui a déclaré que « La Tunisie se sentait assez seule dans son parcours démocratique» en ajoutant au passage, que l’aide européenne à la Tunisie pourrait être plus importante, au vu de l’enjeu de la transition démocratique.

« Je ne parle pas seulement d’argent mais d’investissement et d’accompagnement. Il y a un accompagnement des réformes politiques au niveau des instances de bonne gouvernance mais nous cherchons un accès beaucoup plus aisé aux agences européennes de recherche. Nous souhaitons à titre d’exemple, une meilleure mobilité des jeunes tunisiens qui aspirent soit à rejoindre des universités européennes, soit à explorer des possibilités d’emploi dans l’espace européen », a-t-il estimé.

Evoquant le cas algérien, le ministre a souligné que nos voisins étaient en train de donner une leçon au monde entier, souhaitant ardemment que ce pays retrouve sa stabilité.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer