Selon Khaled Nabli, la Libye n’a pas tenu ses engagements à payer...

Selon Khaled Nabli, la Libye n’a pas tenu ses engagements à payer la première tranche des dettes de ses patients en Tunisie

0
PARTAGER

230 millions de dinars, représente la totalité de la somme des factures impayées que les cliniques tunisiennes doivent aux patients libyens et que la Libye s’est engagée à régler.
Toutefois, dans un communiqué récemment publié, Khaled Nabli, président de la Chambre syndicale nationale des cliniques privées, a déclaré que le 2 mai 2017, les autorités libyennes auraient dû effectuer le versement de la première tranche des dettes accumulées dans les cliniques tunisiennes, cet engagement n’a cependant pas été respecté.

The Libya Observer rapporte que le montant censé être versé pour cette première tranche ne représente que 15% de la totalité de la somme accumulée depuis 2011 jusqu’à la fin de 2016 dans 55 cliniques différentes.
Pour rappel, en janvier 2017, une délégation de la Chambre nationale des cliniques privées présidée par Khaled Nabli, a exhorté le ministre des Affaires Etrangères Khemaies Jhinaoui à intervenir par les voies diplomatiques afin d’obtenir le remboursement de l’énorme dette « qui accable la situation financière de 55 cliniques ».

Depuis, le département du ministre s’est engagé à suivre le dossier et à faire le nécessaire pour parvenir à une issue satisfaisante.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire