société civile

Sommet arabe Tunis 2019 : la société civile organise un sommet parallèle

« Le Sommet arabe ne mènera à aucune décision importante concernant les problèmes réels et pressants des pays et des peuples arabes, y compris la cause palestinienne », a martelé le président de l’Union nationale des journalistes tunisiens (SNJT), Néji Bghouri, à l’occasion d’un sommet de la société civile arabe tenu à Tunis du 28 au 31 mars, dans le cadre de la trentième session du Sommet arabe.

Ce sommet parallèle, dont les débats se concentreront sur l’évolution de la situation des droits de l’homme dans les pays arabes, en particulier en Algérie et en Egypte où troubles sociaux et inquiétudes quant à la situation sociopolitique persistent, se veut un moyen de lancer aux Etats arabes et aux dirigeants réunis pour le Sommet arabe le défi d’apporter des améliorations concrètes à la situation des droits de l’homme dans leurs pays en matière de législation et de réglementation, a ajouté M. Bghouri cité par l’agence TAP.

« Nous voulons profiter de cet événement et de la présence de représentants des médias du monde entier à l’occasion du Sommet arabe pour exprimer et faire connaître notre point de vue, en tant que société civile, sur la situation des droits de l’homme dans les pays arabes, sur les problématiques persistantes que soulève la cause palestinienne, et sur les divers mouvements de protestation dans la région », explique le syndicat tunisien, notamment sur son compte Twitter.

Soutien à l’Algérie et à la cause palestinienne

Ce sommet parallèle de la société civile a également pour objectif de « sensibiliser l’opinion publique tunisienne à la nécessité de soutenir les peuples arabes dans leur quête de la liberté », a encore plaidé le chef syndical. Des journalistes, intellectuels et écrivains tunisiens ont eux aussi lancé un appel à la Ligue des Etats arabes mardi dernier pour réclamer une prise d’initiative active, coordonnée et responsable face à la cause palestinienne, a-t-il dit en substance, ajoutant qu’une « déclaration sera également publiée jeudi pour soutenir les manifestations en Algérie ».

Selon le Syndicat des journalistes, les participants à ce sommet parallèle émettront une série de recommandations dans une lettre ouverte qu’ils adresseront aux Etats arabes le 31 mars 2019, date de clôture du Sommet arabe, dans laquelle ils formuleront des suggestions en vue de la promotion des droits de l’homme dans leurs pays respectifs, notamment en matière de réforme de la législation sur la protection des droits de l’homme. Dans cette note aux responsables arabes, les militants et les intellectuels exprimeront également le soutien inconditionnel de la société civile aux revendications légitimes des peuples arabes, notamment des Egyptiens.

تونس في 29/03/2019دعوة لمواكبة ندوة صحفية حولحالة حقوق الانسان في مصرتتشرف المنظمات الوطنية والدولية المنظمة لقمة…

Publiée par ‎النقابة الوطنية للصحفيين التونسيين-Snjt‎ sur Vendredi 29 mars 2019

Dans le cadre de ce sommet de la société civile, une réunion interrégionale des syndicats est prévue pour le 30 mars 2019. L’événement, organisé par la Fédération internationale des journalistes, l’Union générale des journalistes arabes et la SNJT, aura pour but d’ouvrir le débat sur la question de la liberté d’expression dans le monde arabe et de réaffirmer la nécessité de soutenir la Déclaration sur la liberté de la presse et des médias dans le monde arabe.

Plusieurs thèmes traités

La TAP rapporte par ailleurs qu’à l’occasion du sommet, plusieurs conférences de presse seront données pour traiter de la question des libertés et des droits de l’homme dans de nombreux pays arabes, ainsi qu’aux manifestations sociales en Algérie qui ont été déclenchées par la décision du chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, de se représenter à la prochaine présidentielle pour un cinquième mandat.

D’autres questions activement et régulièrement mises en avant par la société civile, comme la situation des minorités et des femmes dans le monde arabe, la peine capitale ou encore la pratique de la torture, endémique dans certains pays, seront également abordées.

Enfin, un rassemblement de solidarité avec les peuples arabes, lors duquel auront lieu des représentations artistiques, se tiendra le 31 mars 2019 devant le Théâtre municipal de Tunis.

N.B., avec TAP

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer