civils
Un camion quittant le dernier réduit de l'État islamique avec à son bord des hommes mercredi 20 février. | BULENT KILIC/AFP.

Syrie : près de 30 camions évacuent les civils du dernier réduit de l’Etat islamique

Les derniers civils sont évacués du district de Baghouz, dans l’est du pays. L’AFP rapporte ainsi qu’une file de camions transportant des hommes, mais surtout des femmes et des enfants, a quitté vendredi l’ultime poche du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans l’est syrien, sous la supervision de combattants anti-jihadistes des Forces démocratiques syriennes (FDS).

Sur une position des FDS près du village de Baghouz, « une équipe de l’AFP a vu passer près de 30 véhicules, escortés par des combattants [anti-jihadistes], à leur sortie du village où l’EI est retranché dans une petite poche d’un demi-kilomètre carré. A leur bord, des femmes en niqab noir, des enfants aux vêtements sales, certains dévorants un bout de pain, et des hommes au visage masqué », rapporte Le Parisien.

Dernière évacuation avant l’assaut final

Soutenus par la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, les combattants kurdes et arabes des FDS attendent la fin de ces évacuations de civils pour lancer leur dernière offensive contre les jihadistes « jusqu’au-boutistes » retranchés dans ce dernier bastion de l’EI.

Mercredi déjà, près de 3000 personnes étaient sorties de cette poche à bord d’une dizaine de camions-remorque, selon les FDS. « Nous estimons qu’il y a encore des milliers de personnes à l’intérieur », a souligné vendredi un porte-parole des FDS Mustefa Bali cité par l’agence de presse française. « Nous attendons la fin des évacuations de civils pour donner l’assaut », a-t-il précisé, espérant que ces sorties se terminent « vendredi ou samedi ».

N.B., avec AFP

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer