Solliciter Ibn Khaldoun pour comprendre la défaillance de l’Arabie saoudite ?

Ibn Khaldoun

On rapporte de plus en plus que Mohammed Ben Salmane, le prince héritier hyperactif de l’Arabie saoudite, est en train de voir son emprise diminuer. Son programme de réforme économique est au point mort depuis que son père, le roi Salmane, a fait échouer le plan de privatisation partielle de la société d’Etat Aramco. La

La Tunisie serait mieux préparée face au terrorisme selon le département d’Etat américain

département d’Etat

« Il existe des organisations terroristes, dont Daech, qui ont effectué des opérations de contrebande sur les frontières tuniso-libyennes », a indiqué le département d’Etat américain dans un rapport publié en 2017. Les tunisiens appartenant à ces organisations « constituent une menace sérieuse pour la sécurité nationale en Tunisie ». Selon ce rapport, les organisations terroristes Daech

Tunisie : la lutte antiterroriste doit désormais viser les établissements pénitentiaires

lutte antiterroriste

L’analyste et observateur des questions liées au jihadisme en Tunisie, Aaron Y. Zelin, affirme dans un article publié par Middle East Institute que la menace jihadiste en Tunisie est actuellement à son plus haut niveau depuis la révolution de 2011 et que son avenir se joue désormais dans les espaces pénitentiaires. Alors qu’Ansar al-Charia en

L’Amérique étend « secrètement » sa guerre contre le terrorisme en Tunisie

guerre contre le terrorisme

« Le premier engagement militaire direct documenté par les Etats-Unis en Tunisie depuis la Seconde Guerre mondiale est passé largement inaperçu », a révélé hier The National Interest dans un article écrit par l’analyste en sécurité de la région MENA, Héni Nsaibia. Le mois dernier, un porte-parole du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (Africom) a

Washington Post : « Après la crainte du retour des jihadistes en Tunisie, la menace de ceux qui ne sont jamais partis »

jihadistes

Il y a quelques années, des milliers de jihadistes tunisiens ont afflué sur les champs de bataille d’Irak, de Libye et de Syrie pour rejoindrel’Etat islamique (EI) et al-Qaïda, constituant le premier contingent étranger au sein de ces groupes jihadistes armés. Depuis, les autorités tunisiennes et occidentales ont craint leur retour et le possible chaos

L’Etat islamique compte encore 30 000 combattants en Syrie et en Irak, selon un rapport de l’ONU

Etat islamique

Un rapport publié le 13 août par des experts des Nations unies estime à 30 000 le nombre de combattants affiliés à l’Etat islamique (EI) encore actifs en Syrie et en Irak. Ces derniers seraient répartis à part égale entre ces deux pays dont plusieurs villes ont constitué pour le « Califat » des fiefs

David D. Kirkpatrick : Comment la démocratie a échoué en Egypte

Egypte

Dans un article publié le 5 août, le Guardian est revenu sur l’échec de la démocratisation de l’Egypte, qui, selon le quotidien britannique, est en train de subir un revirement autocratique en totale contradiction avec les aspirations politiques que le peuple a exprimées en 2011. « A l’exception de la Tunisie, le Moyen-Orient est désormais moins

L’attentat contre les membres de la garde nationale aux yeux de l’étranger

la garde nationale

L’attentat commis contre des membres de la garde nationale tunisienne à la frontière algérienne dans la province de Jendouba le dimanche 8 juillet, qui a fait six morts et trois blessés, intervient en pleine phase d’incertitude politique au sein du gouvernement tunisien. Si des heurts ont régulièrement lieu à la frontière algérienne, il s’agit de

7 juillet 2005 : Londres durement touchée par une série d’attaques terroristes

attaques terroristes

Il y a 13 ans jour pour jour a eu lieu une série d’attaques terroristes sanglantes à Londres où quatre explosions, dont trois quasi-simultanées, ont touché les transports en commun, faisant 56 morts et 700 blessés. Ce sont trois stations de métro et un autobus qui ont été le théâtre de ce quadruple attentat survenu

Le Président Macron et les Présidents de l’Afrique de l’Ouest lancent une force multinationale commune contre les terroristes dans la région du Sahel

Président Macron

Le Président français Emmanuel Macron a déclaré lors du récent sommet régional de Bamako le lancement d’une force multinationale commune avec les pays de l’ouest de l’Afrique dans le but d’éradiquer les terroristes dans la région du Sahel. Cette force sera selon le Président Macron pleinement opérationnelle d’ici l’automne et cela, malgré des difficultés budgétaires