Les Québécois confient les rênes de leur province à un parti nationaliste et anti-immigration

Québécois

Pour la première fois, les Québécois ont confié les rênes du pouvoir lundi à la Coalition Avenir Québec (CAQ), un parti qui met l’accent sur le nationalisme québécois, mais non indépendantiste, et qui souhaite réduire considérablement l’immigration. Les électeurs ont ainsi tourné la page de près de 15 ans de gouvernement libéral quasi ininterrompu. «