Pourquoi l’armée tunisienne se range souvent du côté des manifestants (Washington Post)

Moktar Mahouli/AFP/Getty Images

La question de savoir pourquoi certaines forces armées répriment les manifestants alors que d’autres se rangent à leurs côtés a suscité un regain d’intérêt depuis les mouvements sociaux nés dans le monde arabe. Ces dernières semaines, les forces armées algériennes et soudanaises ont abandonné leurs dirigeants face aux manifestations, alors que les Etats-Unis n’ont pas

Soudan : le gouvernement d’Omar al-Béchir tombe sous la pression de l’armée et des manifestants

Omar al-Béchir

Le gouvernement soudanais d’Omar al-Béchir a été renversé ce jeudi matin sous la pression persistante des manifestants occupant le pavé de Khartoum et surtout le quartier général de l’armée. Il vient de démissionner. « Après trois décennies, c’en est fini du pouvoir personnel d’Omar el-Béchir au Soudan. Une révolution, née de la fureur de voir