Espaces publics en Tunisie : lieux d’expression ou centres de contrôle de l’Etat ?

Espaces publics

Sept ans après la révolution égyptienne, la place Tahrir, qui était devenue le point focal du mouvement de protestations anti-Moubarak, est désormais cernée de portes métalliques imposantes qui en contrôlent l’accès. Idem pour certaines places symboliques aujourd’hui cernées de barricades et de fils barbelés dans le centre ville de Tunis. Le journal américain The Conversation