Selon l’UNESCO, une langue disparaît toutes les deux semaines

langue
© FG Trade/Getty Images

Le constat de l’Organisation des Nations unies est amer : une langue disparaît toutes les deux semaines, mettant en danger la diversité linguistique et culturelle dans le monde. C’est pourquoi l’ONU célèbre les langues autochtones à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle. Une Journée qui trouve son origine au Bangladesh, il y

Angelina Jolie exhorte à mettre fin aux injustices qui ont forcé un million de Rohingyas à s’exiler au Bangladesh

Angelina Jolie
Angelina Jolie lors de sa rencontre avec Jorina, une Rohingya âgée de 18 ans, qui est orpheline. Elle a fui le Myanmar, il y a quelques semaines, pour se rendre dans le camp de réfugiés de Kutupalong, au Bangladesh. © HCR / Santiago Escobar-Jaramillo.

Lors d’une visite qu’elle a effectuée dans le plus grand camp de réfugiés au monde, l’envoyée spéciale du HCR, la célèbre actrice Angelina Jolie, a entendu des témoignages de réfugiés rohingyas et a plaidé pour un meilleur accès à l’éducation pour les enfants rohingyas, rapportait le 9 février le Haut commissariat des Nations unies pour

Plan de rapatriement de Rohingyas en Birmanie : aucun candidat au retour ne veut quitter le Bangladesh voisin

Bangladesh

Aucun candidat au retour en Birmanie parmi les centaines de milliers de Rohingyas ayant fui ce que l’ONU a qualifié de « génocide » ne s’est présenté jeudi à la frontière entre le Bangladesh et ce pays, le jour du lancement de l’opération de rapatriement organisée par les deux pays. Le Bangladesh devait en effet

Rohingyas en Birmanie : l’ONU dénonce un « génocide »

Rohingyas

Le mot « génocide » a été lâché par l’ONU pour qualifier le sort subi par les Rohingyas après les multiples offensives de l’armée birmane et leur lot d’exécutions, de viols, d’incendies aveugles de villages, de torture et d’esclavage commis contre la minorité musulmane du pays. Un rapport des Nations unies a en effet livré

La Tunisie, la Turquie et le Sénégal condamnent le génocide des musulmans Rohingya et un rassemblement protestataire est prévu à Tunis

musulmans Rohingya

Avec le Sénégal et la Turquie et d’autres pays, qui ont appelé la communauté internationale via la voix de leurs présidents respectifs à «mettre fin à la situation tragique et grave que vit la minorité musulmane des Rohingyas opprimée», la Tunisie a dénoncé avec force les massacres des musulmans du Myanmar. En effet, selon la