Royaume-Uni : La Première ministre Theresa May annonce sa démission

Theresa May

La Première ministre britannique Theresa May, usée par le casse-tête du Brexit qui n’en finit pas et qu’elle n’a pas su mettre en oeuvre, a annoncé vendredi sa démission, laissant à celui ou celle qui lui succèdera un pays miné par les divisions. Mme May a précisé qu’elle démissionnerait de ses fonctions de cheffe du

Brexit – à 37 jours de la sortie de l’Europe, rien n’est réglé

Europe

Par Nora El Goulli, Conseillère en Stratégie d’Entreprises À défaut d’accord susceptible de faire la majorité au parlement Britannique, le Royaume-Uni quittera l’UE le 29 Mars 2019, à 23h (minuit heure de Bruxelles) sans « deal ». A moins de 5 semaines de la date de sortie, rien n’est réglé. L’accord de retrait et la

Sur le Brexit, les Européens ne veulent pas renégocier

Européens
Donald Tusk, le 14 décembre 2018. « Le backstop fait partie de l’accord de retrait et l’accord de retrait n’est pas ouvert à la renégociation », a affirmé, mercredi 30 janvier, le président du Conseil européen. / Nicolas Landemard / Le Pictorium/MaxPPP

Alors que les députés britanniques sont prêts à renvoyer leur Première ministre à la table des négociations, l’Union européenne refuse de rediscuter de l’accord du Brexit avec Theresa May. La nuit du mardi 29 au mercredi 30 janvier a connu des rebondissements. Les députés britanniques ont affiché leur soutien à Theresa May pour reprendre les

Brexit : pour le négociateur de l’UE, « le traité peut encore être soutenu »

Brexit
Michel Barnier croit en la possibilité d'un accord sur les bases du traité signé fin 2018. Vincent Kessler/REUTERS

Malgré le rejet de l’accord de sortie de l’Union européenne par les parlementaires britanniques, le négociateur en chef pour l’Union européenne chargé de mener les négociations liées à la question du Brexit, Michel Barnier, affirme qu’il croit toujours en la validité du traité signé fin 2018. Interviewé par le journal français Le Monde, il explique

Opinion :Brexit—L’incertitude reste totale à onze semaines de la sortie du Royaume Uni de l’Europe

Royaume Uni

Par Nora El Goulli,Consultante en Stratégie d’Entreprise,Londres Le 23 Juin 2016, à l’issue d’un référendum historique, le peuple Britannique a choisi de quitter l’Union Européenne. C’est ce que l’Histoire retiendra. La réalité est infiniment plus complexe. Les sondages donnaient des intentions de vote largement en faveur de rester en Europe, et personne ne s’attendait au

EDITORIAL: Rétrospective de 2018, année de la tourmente pour le monde…. et pour la Tunisie

tourmente

Dans quelques jours, l’année 2018 s’achève. Elle nous quitte sans laisser auprès de la plupart d’entre nous un sentiment de regret. Car, ce n’est point faire preuve d’un excès de pessimisme que de dire qu’elle aura été une année où la tourmente a constitué le trait dominant pour le monde d’Est en Ouest, du Nord

Intervention de M.Moncer Rouissi, ancien Ambassadeur, ancien Ministre, dans la conférence sur le « nationalisme et le populisme »

Moncer Rouissi
Copyright © Association des Anciens Ambassadeurs et Consuls Généraux

Intervention de M.Moncer Rouissi, ancien Ambassadeur, ancien Ministre, dans la conférence sur le « nationalisme et le populisme »organisée le 8 décembre 2018 par l’Association des Anciens Ambassadeurs et Consuls Généraux. Monsieur Le Président, Mon cher ami Monsieur Le Professeur Hamadi Ben Jaballah, Excellences et chers amis anciens Ambassadeurs et Consuls Généraux, anciens officiers supérieurs

Nationalisme et populisme : comment la Tunisie doit-elle composer avec les partis émergents de la droite dure en Europe ?

Nationalisme et populisme
Copyright © Association des Anciens Ambassadeurs et Consuls Généraux

Face à la montée de deux phénomènes politiques majeurs en Europe et ailleurs dans le monde, le nationalisme et le populisme, la Tunisie, par la voix de sa diplomatie, doit développer une stratégie de communication et de coopération politique adéquate afin de pouvoir préserver ses intérêts, mais également ses partenariats avec les pays méditerranéens et

Brexit : démissions en cascade au gouvernement britannique

gouvernement britannique

Le gouvernement britannique est en train d’essuyer des démissions en cascade. Ils sont quatre ministres à avoir annoncé leur démission l’un après l’autre ce jeudi, dénonçant unanimement l’accord conclu avec Bruxelles pour que le Royaume-Uni sorte de l’Union européenne. Une personnalité importante de l’exécutif, Dominic Raab, en charge du Brexit, a notamment décidé de quitter

Pourquoi la croissance mondiale s’essouffle selon le FMI

croissance mondiale

Le Fonds monétaire international a abaissé ses perspectives de croissance mondiale à 3,7% pour 2018 et 2019 dans son dernier bulletin publié mardi 9 octobre, soit -0,2 point que prévu précédemment. Mais pour quelles raisons l’institution craint un enlisement de l’économie mondiale ? Parce que les deux premières puissances économiques mondiales, les Etats-Unis et la